Mobilité durableFlottes durablesDu mouvement dans les flottes!

Du mouvement dans les flottes!

Une levée de fonds qui pourrait changer la donne, deux nouvelles flottes à Marseille, une plateforme multimodale de plus en plus verte, et une aide prolongée. Privées ou publiques, les flottes sont au cœur de l’actualité! 

Bolt: Une levée de fonds de 628 millions d’euros 

Créée en 2013, Bolt revendique quelque 75 millions de clients dans 45 pays. Mais si les chiffres sont impressionnants, le chemin est encore long pour pouvoir rivaliser pleinement avec Uber. Pour autant, la plateforme estonienne ne lâche rien de son ambition! Après une première levée de fonds de 600 millions d’euros opérée en août dernier, l’entreprise vient en effet d’en annoncer une nouvelle à hauteur de 628 millions d’euros. Désormais valorisée à 7,4 milliards d’euros, celle qui propose VTC, VAE, trottinettes et livraisons de repas (via Bolt Market) ambitionne de se positionner comme une «super-app» aussi incontournable en Europe que peut l’être l’enseigne californienne sur la planète.

Dans son viseur: le développement de Bolt Market, son offre la plus récente. «Grâce à ce nouvel investissement, Bolt accélérera rapidement son expansion en 2022 et prévoit d’avoir des centaines de magasins opérationnels d’ici la fin de l’année», dit-elle dans un communiqué. Avant d’ajouter: «Ce nouveau cycle de financement – le plus important de notre histoire – nous aidera à construire un avenir dans lequel les villes auront moins d’embouteillages, moins de pollution et plus d’espaces verts où les gens pourront facilement se déplacer de manière sûre et durable.»

«Nous sommes un opérateur de mobilité, pas une plateforme numérique. Nous opérons nous même le service tous les jours, avec nos propres équipes, salariés et actionnaires.»

Henri Moissinac et Maxim Romain, cofondateurs de Dott dans un communiqué

Marseille: Dott et Lime ont été choisis

C’est fait! Au terme de l’appel d’offres lancé par la Ville de Marseille afin de remettre de l’ordre dans ses flottes de V.A.E. en libre-service, deux opérateurs viennent d’être sélectionnés: Lime et Dott. A partir du 30 janvier, les deux lauréats déploieront chacun 1.000 vélos électriques en libre-service dans la cité phocéenne. Pour Dott, la satisfaction est d’autant plus grande qu’il devient ainsi le seul acteur du marché à opérer simultanément dans les trois plus grandes villes de France (Marseille, Lyon et Paris). Une satisfaction clamée par ses cofondateurs Henri Moissinac et Maxim Romain dans un communiqué: «Cette décision récompense «le système Dott», mis en œuvre depuis notre création: nous sommes un opérateur de mobilité, pas une plateforme numérique. Nous opérons nous même le service tous les jours, avec nos propres équipes, salariées et actionnaires.»

trottinette électrique Lime

Freenow: Un premier bilan au vert! 

On en a déjà parlé ici, et avec son Directeur Général France Dimitri Tsygalnitzky. Il y a tout juste un an, Freenow lançait son programme nommé «Make a Move». Son ambition: dépasser 50% de courses effectuées en V.E. d’ici 2025, puis atteindre le zéro carbone en 2030. La plateforme de mobilité vient de dresser un premier bilan. Et il est encourageant! En un an, sa flotte de véhicules électriques aurait augmenté de 129%. Et le nombre de trajets en V.E. de plus de 180%. Toujours selon Freenow, sa flotte de véhicules verts serait désormais composée de trottinettes électriques à 83%, de scooters électriques à 13%, de voitures électriques en libre-service à 3%, et de vélos électriques à 1%. Quant au nombre de ses chauffeurs partenaires ayant fait le choix du V.E., il aurait progressé de plus de 72%.

La prime Advenir pour les parkings privés est prolongée

Depuis sa création en 2016, la prime Advenir est destinée à couvrir les coûts de fourniture et d’installation de bornes de recharge sur des parkings privés. Ceci, à destination des flottes et des salariés. Elle devait s’interrompre à la fin 2021, mais – bonne nouvelle! – la voici prolongée d’un an. Attention toutefois: il ne faudra pas trop tarder! Car son taux devrait tout de même baisser au 1er avril, avant qu’elle ne disparaisse totalement en 2023. Actuellement, ce taux est fixé à 30%, avec un plafond à 960 € HT par point de recharge. En avril, ce ne sera plus que 20% (pour un plafond à 600 €). En cinq ans, la prime Advenir aurait déjà financé quelques 25 000 bornes de recharge.

Les demandes doivent se faire sur la plateforme Mon.advenir.mobi.

Les + récents

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient...

Metafore: Pour des événements d’entreprise 5 étoiles… et durables!

Né en 2020, cet opérateur propose d’organiser des événements...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre...

RSE: L’innovation durable bientôt au cœur des stratégies d’entreprise?

Longtemps Directrice Innovation dans l’industrie, Laetitia Gazagnes est aujourd’hui...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

Après Madrid et Copenhague, les Mobility Meetings s’installent à...

C’est le 13 décembre que se tiendra le premier «Mobility Meetings Live Paris». De 9h à 13h, Mobility Makers proposera aux professionnels de la...

Lime s’engage pour la seconde vie des batteries

Les batteries usagées des trottinettes et des VAE des flottes Lime connaîtront bientôt une nouvelle vie. Une innovation 100% made in France! C'est à l’occasion...

Flottes électriques : Comment réussir au mieux la transition? 

La loi l’impose: c’est 70% de véhicules électriques ou hybrides rechargeables que devront compter nos flottes à l’horizon 2030. Mais comment assurer la transition...