Ça s’est passé à Autonomy Paris!

Ça s’est passé à Autonomy Paris!

La sixième édition d’Autonomy Paris vient de fermer ses portes. Les 16 et 17 mars derniers, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, le plus grand salon international consacré aux mobilités durables a multiplié les événements. Retour sur trois des nombreuses innovations présentées sur place. De celles qui vont forcément changer notre quotidien dans les jours, les semaines, ou les mois à venir!

200 exposants, 6 000 participants, 300 intervenants, quelques 80 véhicules à tester… Pas de doute: la sixième édition d’Autonomy Paris a largement tenu ses promesses! Malgré un contexte politique et sanitaire difficile, les retrouvailles avec le public ont donc enfin pu se dérouler. Pour l’occasion, de nombreuses conférences se sont tenues, avec la participation d’élus et d’acteurs du secteur des mobilités durables venus de toute la planète.

Plus de quinze pays ont ainsi participé à l’événement. Parmi eux, l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Turquie, Israël, et même le Brésil et les Etats-Unis! Surtout, quelques start-ups ont eu l’occasion de mieux se faire connaître. Voire même de se laisser découvrir. Et plusieurs lancements ont fait grand bruit: de nouveaux véhicules électriques, de nouveaux services, de nouveaux accessoires, des systèmes de navigation… Make a Move vous propose de revenir sur trois de ces lancements annoncés lors d’Autonomy Paris. Trois nouveautés qui nous concernent directement, et qui pourraient bien changer rapidement notre quotidien!

Cosmo Connected présente ses lunettes Cosmo Vision

Fondée en 2015, Cosmo Connected s’est donnée pour mission de proposer des solutions de sécurité connectée aux utilisateurs de mobilités douces. La start-up dirigée par Romain Afflelou a profité d’Autonomy Paris pour présenter ses nouvelles lunettes, les Cosmo Vision. Leur principe? Simple et révolutionnaire à la fois!

Plus question de quitter la route des yeux lorsqu’on roule à vélo, en trottinette, en scooter ou à moto. Grâce à ces Cosmo Vision l’usager dispose sur le verre droit d’un affichage personnalisable de toutes les données utiles à la conduite. A savoir un guidage GPS, un indicateur de vitesse, la distance parcourue ou restant à parcourir etc… Au-dessus du verre gauche, un très pratique capteur de gestes permet de faire défiler les données d’un seul mouvement de la main. Utilisables par tous les temps et en toutes saisons grâce à leurs verres photochromiques, ces lunettes sont commercialisées sur les sites de Cosmo Connected et du groupe Alain Afflelou, ainsi que chez de nombreux opticiens du réseau partout en France.

Troopy dévoile ses scooters 100% électriques

Son Président Axel Vilaseca nous l’avait annoncé fin janvier. En même temps qu’il compte répondre à l’appel d’offres de la Ville de Paris, Troopy entend passer sa flotte de scooters en 100% électrique. Quand et comment? Tout restait encore à déterminer. Jusqu’à Autonomy Paris. En effet, le loueur a profité du salon pour dévoiler ses deux nouveaux engins aux côtés de ses partenaires: Vulog (le premier opérateur de technologie d’auto-partage au monde) et Yamaha.

«Au-delà de sa dimension technique et logistique, cette nouvelle étape reflète notre engagement. Créer un cercle vertueux d’innovations pour favoriser la sobriété carbone et affirmer notre responsabilité environnementale et sociétale. C’est la raison pour laquelle les kits de sharing développés par Troopy et les boîtiers IOT permettant le partage des véhicules seront montés dans l’usine MBK de Saint-Quentin dans l’Aisne, propriété de Yamaha Motor depuis 1986», a ainsi annoncé Axel Vilaseca. 

scooter électrique troopy

Une première flotte de scooters équivalents 125cc pour l’été

Concrètement, Troopy proposera deux scooters électriques. Un équivalent 50cc et un équivalent 125cc. Le premier (le Yamaha Neo’s) se destinera à la ville. Il affichera une efficacité énergétique de 31 Wh/km, pour une vitesse maximale de 44 km/h. Quant au Yamaha E01, il permettra à l’opérateur de proposer aux Parisiens le premier service de scooters partagés composé d’engins équivalents 125cc. Equipés d’une batterie fixe ces scooters seront rechargés via un réseau dédié de bornes de recharge. Et leur vitesse maximale devrait pouvoir atteindre les 90km/h.

Les Parisiens devront toutefois patienter encore. Le E01 sera disponible à partir de juillet, le Neo’s en septembre. Mais bonne nouvelle, le E01 sera aussi déployé en proche banlieue. Enfin, cerise sur le gâteau, Troopy propose la reprise de leur ancien scooter thermique pour 50% de sa valeur Argus, les 50% restant étant reversés en crédits afin d’utiliser sa nouvelle flotte. De même, l’entreprise s’engage à reconditionner régulièrement ses engins afin de les proposer à la location ou à la vente.

Uber lance Uber Green for Business

Lancée lors d’Autonomy Paris, la toute nouvelle plateforme Uber Green for Business permet aux entreprises «de répondre aux problématiques classiques des déplacements business tout en les aidant à réduire leurs émissions carbone». Pour mieux convaincre, elle permettra notamment d’accéder à des fonctions jusque là non disponibles sur Uber Green. Comme Reserve, une option permettant de réserver une course. «En échange de 4€ de frais de réservation, les collaborateurs d’une entreprise peuvent désormais commander une course à l’avance, avoir dix minutes de battement pour monter dans la voiture une fois le chauffeur arrivé. Et avoir une vraie tranquillité d’esprit pour planifier leur déplacement pour un rendez-vous important ou pour attraper leur train», précise Uber.

Uber Green

Afin de pouvoir mesurer facilement les émissions carbone générées par les déplacements, un tracker CO2 est aussi proposé aux entreprises. Avec le nombre de trajets effectués, le nombre d’émissions carbone générées chaque mois, la moyenne par trajet. Et, bien sûr, le pourcentage de trajets réalisés en Uber Green! Rappelons que, comme nous le disait récemment Nicolas Prévitali, Directeur des Opérations Chauffeurs chez Uber France, le prix de la course Uber X a légèrement augmenté. L’objectif principal étant d’inciter au passage à Uber Green.

Bien sûr, ce ne sont là que trois exemples parmi tant d’autres de ce qu’on a pu découvrir dans les allées d’Autonomy Paris 2022. Mais place désormais à la septième édition. Elle se tiendra au même endroit les 22 et 23 mars 2023.

Les + récents

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient...

Metafore: Pour des événements d’entreprise 5 étoiles… et durables!

Né en 2020, cet opérateur propose d’organiser des événements...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre...

RSE: L’innovation durable bientôt au cœur des stratégies d’entreprise?

Longtemps Directrice Innovation dans l’industrie, Laetitia Gazagnes est aujourd’hui...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à...

Dans le cadre des Assises du financement des transports qui se sont déroulées ce 23 janvier, Jean Castex a rappelé les principaux points de...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes et, comme d’habitude, c’est un flot d’innovations qui a été dévoilé. Avec une tendance de...

Décarbonation, modernisation, RSE… La RATP dresse son bilan 2022

Dans un communiqué de presse, le Groupe RATP a dressé un bilan de cette année 2022 en demi-teinte. En en gardant évidemment que le...