Le Top 5 des voitures électriques sans permis

De plus en plus prisées par les familles en quête d’un deuxième véhicule, les voitures sans permis suscitent un intérêt jamais connu jusqu’ici. Un marché émergent au sein duquel l’électrique fait peu à peu sa place.

permis voiture
Estrima Biro

Longtemps considérées à la marge, les voitures électriques bénéficient d’un regain d’intérêt aussi inattendu que spectaculaire. Depuis huit ans, c’est une croissance  annuelle de 6 à 8% qui est enregistrée au sein de ce marché pourtant dit «de niche». Les raisons de ce succès surprise? Elles sont diverses. D’abord, une loi réaménagée en 2014 permet aux adolescents de conduire un quadricycle léger dès l’âge de 14 ans. En conséquence, les familles cherchant à offrir à leur ado un engin de déplacement plus sûr qu’un scooter optent de plus en plus pour ces voiturettes. Quant à la flambée des prix des carburants et à la baisse de notre pouvoir d’achat, elles ont fait le reste. Face à la nécessité de posséder un second véhicule pour les usages du quotidien, les habitants des zones rurales et péri-urbaines se dirigent de plus en plus vers cette solution. Moins chère qu’un véhicule classique, elle permet au final de solides économies. Mais, au fait, quelles différences y a-t-il entre voiture sans permis et voiture «classique»?

Deux catégories de voitures sans permis

Deux sortes de voitures sans permis sont disponibles qui, du fait de leurs quelques variantes, ne s’adressent pas tout à fait aux mêmes usagers. 

– Les quadricycles légers n’excèdent pas 425 kg, et ne doivent pas dépasser 3 mètres de long pour 2,5 mètres de haut. Pour leur puissance, c’est 6 kW maximum (50cc pour les modèles essence). Ils possèdent généralement deux places. Et leur vitesse est limitée à 45-50 km/h. Pour toutes ces raisons il est possible d’en conduire un dès 14 ans, après avoir obtenu un permis AM. C’est-à-dire un Brevet de Sécurité Routière (BSR) avec option quadricycle léger. 

– Les quadricycles lourds ne doivent pas peser plus de 450 kg, et leur puissance ne pas excéder 15 kW. Quant à leurs dimensions maximales, elles sont à peine plus grandes qu’un véhicule léger: 3,70 mètres de large, pour (là encore) 2,5 mètres de haut. La principale différence? Leur vitesse autorisée, portée à 90 km/h. Conséquence: un quadricycle lourd nécessite l’obtention du permis B1. Leurs conducteurs doivent donc être âgés d’au minimum 16 ans.

voiture permis
MGO MicroCar

Le Top 5 des voitures électriques sans permis

Encore peu nombreuses sur le marché, les voitures électriques sans permis font toutefois leur place progressivement. Voici cinq modèles devenus incontournables.

1. Jiayuan City Fun 45 et 80: à partir de 10 990 €

Leader des véhicules sans permis en Asie, Jiayuan propose depuis peu sa City Fun au marché français. Un modèle disponible en deux versions, 45 et 80, qui correspondent pour chacun au nombre de km/h maximum autorisés à leur volant. Dans tous les cas, l’autonomie affichée se veut sans grande concurrence: jusqu’à 200 kilomètres! Et la City Fun marque sa différence sur bien d’autres points. Comme la direction assistée, la climatisation, la caméra avant et de recul, l’écran de navigation numérique, le GPS intégré… Bref, un rapport-qualité-prix est sans pareil! 

engin jaune
Jiayuan City Fun 45

2. Citroën Ami: à partir de 6 900 €

Commercialisée depuis avril 2020, la Citroën Ami est la star de son segment. La plus abordable aussi. Selon le constructeur, plus de 23 000 commandes ont été enregistrées à ce jour. Et ne parlons pas de l’étonnante version Buggy proposée à la mi-juin. Ultra-collector, cinquante exemplaires seulement ont été mis en vente. Il ont preneurs en l’espace de… quelques minutes! Pourquoi un tel succès (de la Buggy autant que des autres versions disponibles)? Outre son design un brin décalé, l’Ami est vendue non seulement chez les concessionnaires Citroën, au sein du réseau Fnac Darty aussi. De plus, elle offre une solide autonomie (jusqu’à 75 kilomètres). Quant à sa recharge, comptez trois heures seulement (soit environ une heure de moins que la moyenne des quadricycles concurrents). Un rapport qualité-prix indéniable, donc. Sans doute compensé par le minimalisme de l’habitacle, l’espace coffre réduit et l’absence de rétroviseur intérieur. Mais on ne peut pas tout avoir! 

voiture permis
Citroën Ami Buggy

3. Tazzari Zero Junior: à partir de 14 750 €

Plus premium encore que la City Fun, l’Italienne Tazzari Zero Junior est la version sans permis du modèle électrique de la marque, la Zero City. Parmi ses principaux atouts, vous pourrez (en option) choisir la couleur de la carrosserie, du toit et des jantes. Et la batterie de votre choix. La 5 kWh vous offrira 60 kilomètres d’autonomie quand la 9 kWh vous permettra de rouler jusqu’à 125 kilomètres. Quant aux équipements, nous voilà dans la cour des grands: rétroviseurs réglables avec clignotants intégrés, phares avant et arrière Full Led, prises USB, écran de navigation 7 pouces tactile etc… 

quadricycle  permis
Tazzri Zero Junior

4. Aixam e-City: à partir de 12 999 €

Si elle ressemble à s’y méprendre à une voiture classique, cette Aixam e-City se conduit bel et bien sans permis. Ses dimensions exigent toutefois l’obtention du permis B1. Disponible en une version classique et en une version Sport, son autonomie de 75 km permet un usage citadin confortable. En série, sont proposés un compteur kilométrique numérique, un ordinateur de bord, un témoin sonore d’usure de plaquettes de frein notamment… Et si cela ne vous suffit pas vous pourrez aussi opter pour une tablette autoradio, le Bluetooth, l’USB et une caméra de recul.

un véhicule automobile
Aixam e-City

5. Renault Twizy: à partir de 10 000 €

Même si elle en a tout l’air, la Renault Twizy n’est pas un gadget tout droit sorti de l’imagination fertile d’un scénariste de séries télé. Par son design atypique et sa petite taille, elle se positionne entre le scooter et la voiture. Pratique et maniable, son autonomie peut flirter avec les 100 kilomètres, ce qui n’est pas du tout négligeable. Ses «petits» défauts? Côté équipements, Renault a opté pour un minimalisme absolu. Avec tout de même un système audio Bluetooth. Le reste (toit panoramique, désembuage de pare-brise…) étant optionnel.

 city
Renault Twizy
Les + récents

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

5 innovations pour amener la transition écologique à la maison

Pas un mois ne passe sans que naissent de...

Le fabricant de meubles Gautier s’implique dans le marché de la seconde main

Fortement engagé dans l’éco-responsabilité, depuis l’achat de ses bois...

Transition énergétique: Quelles aides pour les entreprises?

Dans la grande majorité des cas, pour les entreprises,...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes...

Quand les territoires doivent se réinventer…

Face aux enjeux climatiques et au nouveau modèle économique...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à...

Dans le cadre des Assises du financement des transports qui se sont déroulées ce 23 janvier, Jean Castex a rappelé les principaux points de...

Prime covoiturage: 100 euros pour les primo-covoitureurs

Afin de réduire enfin l’autosolisme, le gouvernement vient de lever le voile sur son Plan «Covoiturage du quotidien». Un bonus de 100 euros sera...

Et si, face à la crise énergétique, la voiture...

Pour faire baisser nos factures d’électricité, une solution existe. Certes encore peu courantes en Europe, les technologies V2G, V2L et autre V2H pourraient bien...