Mobilité durableVélo électriqueComment fixer son vélo sur sa voiture?

Comment fixer son vélo sur sa voiture?

Les départs en vacances arrivent à grands pas, et cette année vous avez décidé de prendre votre vélo avec vous. Mais comment le transporter en voiture? Où le fixer? Quel accessoire acheter? Make a Move vous résume les différentes options pour accrocher votre vélo sur votre voiture.

Sur la galerie de toit

La première solution que nous vous proposons est de fixer votre vélo sur le toit de votre voiture. Cela requiert un peu d’équipement: il faut d’abord acheter des barres de toit aussi appelées barres latérales, qui servent de support au porte-vélo. A savoir qu’il existe des modèles pouvant accueillir jusqu’à quatre vélos. Ce système permet une bonne visibilité vers l’arrière ainsi qu’un accès facile au coffre. Mais il est à écarter si votre vélo est à assistance électrique, puisque ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir hisser son vélo par soi-même sur le toit de sa voiture à bout de bras. Il faut aussi prendre en compte la hauteur totale de votre véhicule et du vélo pour pouvoir anticiper les entrées dans les parkings, tunnels ou péages trop bas.

porte-vélo sur le toit voiture
© Norauto

Porte-vélo de toit pour voiture Norauto en soldes à 24,95€, prix normal: 28,95€

Cette solution risque par ailleurs de faire augmenter votre consommation de carburant. Enfin, pensez à adapter votre conduite au vu de votre chargement et à redoubler de vigilance. Il faut notamment prendre en compte la prise de vent dans les virages et faire attention aux freinages.

Par sécurité envers les autres usagers de la route, mais aussi pour réduire sa consommation de carburant, il est vivement conseillé de démonter le porte-vélo lorsqu’on ne l’utilise plus.

Sur le coffre

La seconde option est de fixer le vélo sur le hayon (le coffre du véhicule). C’est un système qui permet de transporter jusqu’à 3 vélos. Posés ainsi, vous n’avez aucun souci de prise au vent ni de consommation de carburant supplémentaire, mais d’autres inconvénients apparaissent. On retient surtout le manque de visibilité vers l’arrière du véhicule qui vous oblige à être très vigilant. Cette solution est un peu technique, ce qui peut rebuter les débutants. Elle demande aussi de vérifier régulièrement les sangles qui peuvent se détendre lors du trajet.

porte-vélo sur le coffre
© Decathlon

Porte-vélo sur hayon de voiture Decathlon à 65€ en soldes, prix normal: 70€

Comme les vélos cachent l’arrière, vos feux ainsi que votre plaque ne sont pas bien visibles pour les autres automobilistes. Il faut donc penser à mettre un ajout de plaque et un kit de signalisation, au risque que votre plaque soit considérée comme non-conforme, auquel cas vous encourez 135 euros d’amende. Il est aussi préférable d’interposer entre chaque vélo de la mousse afin d’éviter les potentielles griffures, ainsi qu’entre le premier vélo et la voiture, si votre porte-vélo n’est pas déjà équipé de protections. Ce système n’est d’ailleurs pas adaptable à tous les modèles de véhicules. Enfin, pensez à vérifier le poids maximal que peut supporter l’installation par rapport au poids des vélos. 

A savoir que si vous choisissez un porte-vélo de coffre suspendu, le problème de la visibilité de la plaque disparaît puisqu’il est incliné vers le haut. C’est aussi intéressant puisque vous pouvez aussi y installer jusqu’à cinq vélos.

Porte-vélo d’attelage plateforme

C’est la solution la plus haut de gamme qui s’offre à vous. Elle est très simple à installer puisqu’il suffit de fixer l’attelage sur la boule de la voiture. Ensuite, vous n’avez qu’à disposer vos vélos sur la plateforme, qui peut d’ailleurs en accueillir jusqu’à quatre, dont deux VAE dans le modèle que nous vous proposons ci-dessous. Ici la visibilité ne pose pas de problème puisqu’une seconde plaque est à apposer à la plateforme, et que des feux sont déjà existants sur le support. Il faut surtout veiller à bien respecter le poids maximal supporté par la plateforme, ici 60 kg.

porte-vélo plateforme voiture
© Feu Vert

Porte-vélo plateforme sur attelage Green Valley revendu sur Feu Vert à 349€ en soldes, prix normal: 379€

Vous devez vérifier que votre voiture est bien compatible avec ce type de porte-vélo, notamment au niveau du pot d’échappement. En effet, s’il est droit, les gaz s’échappent vers la plateforme, ce qui risque de faire fondre le plastique à cause de la chaleur. Il doit donc être tourné vers le sol. Si jamais vous êtes confronté à ce désagrément, vous pouvez toujours acheter un embout de pot d’échappement pour faire dévier les gaz vers le bas.

Porte-vélo embarqué

Il est possible de fixer le vélo sur le coffre comme nous venons de le voir, mais aussi dans le coffre. Première option qui ne demande aucun matériel: replier la banquette arrière et mettre le vélo couché en travers. Cette solution convient pour les voitures type break ou SUV, suffisamment longues pour accueillir un vélo. Autres paramètres requis: n’avoir aucun passager à l’arrière ni aucune charge puisque le vélo occupe pratiquement tout le véhicule. Mais cela reste tout de même précaire puisque le vélo n’est pas fixé. 

Pour résoudre ce problème, vous pouvez choisir la seconde option: le porte-vélo embarqué. Facile à installer, il vous suffit de poser le support long d’un mètre dans votre coffre (après avoir préalablement baissé la banquette arrière) puis d’installer vos vélos. Pour ce faire, pensez à démonter la roue avant du vélo. Il faut alors fixer la fourche au support puis introduire le vélo dans la voiture. Ce porte-vélo embarqué permet de ranger jusqu’à quatre vélos. Il garantit de nombreux avantages, tels que la sécurité et la protection face aux intempéries, vu que vos vélos sont en intérieur. 

Porte-vélo embarqué pour voiture Easy In à 289€

Et maintenant que vous êtes bien équipé pour votre départ en vacances, partez découvrir la France à vélo grâce à notre guide spécial pistes cyclables.

Les + récents

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient...

Metafore: Pour des événements d’entreprise 5 étoiles… et durables!

Né en 2020, cet opérateur propose d’organiser des événements...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre...

RSE: L’innovation durable bientôt au cœur des stratégies d’entreprise?

Longtemps Directrice Innovation dans l’industrie, Laetitia Gazagnes est aujourd’hui...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

Vélib’: 10 000 vélos supplémentaires en 2023?

Parce que les Jeux Olympiques de Paris arriveront vite, Smovengo sonne l’alerte. Selon l’opérateur de Vélib’, 10 000 vélos supplémentaires doivent absolument être commandés avant...

Mobilités douces: Le point sur les offres vélos et...

Dans toutes les grandes villes de France, de nombreuses solutions existent qui permettent de privilégier des moyens de déplacement durables. Make a Move vous...

Top 5 des meilleures lunettes vélo premium

Nous vous proposions récemment cinq paires de lunettes au rapport qualité-prix sans pareil. Classiques ou très innovantes, en voici donc cinq autres qui allient...