Guides Pratiques :

Le Top 5 des voitures électriques sans permis

De plus en plus prisées par les familles en...

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...
MicromobilitéTour de France des mobilités durables: Strasbourg: 500 millions d’euros pour les...

Tour de France des mobilités durables: Strasbourg: 500 millions d’euros pour les mobilités vertes!

Quelles sont les offres de nos villes? Et quels sont leurs projets? Make a Move vous invite à un Tour de France des mobilités durables. Nouvelle étape, la capitale européenne Strasbourg. Vice-président de l’Eurométropole en charge des mobilités, des transports, des déplacements et de la politique cyclable, Alain Jund nous éclaire sur les offres en cours. Et sur les grandes ambitions de ce territoire particulièrement engagé.

Strasbourg vélo
Strasbourg Eurométropole – © Jérôme Dorkel

LEurométropole de Strasbourg possède un réseau de transports en commun parmi les plus développés de France. Pouvez-vous nous en décrire les principaux axes?

Alain Jund: «Nous avons mis en œuvre une véritable révolution des mobilités. En effet, sur la durée du mandat, nous prévoyons 500 millions d’euros d’investissement. Et ceci autour de plusieurs axes. Parmi les mesures déjà concrètes, depuis la rentrée dernière un transport à la demande a été mis en place. Il dessert l’ensemble de nos communes, et notamment les vingt-cinq qui ne sont pas desservies par les structures «lourdes».

Flex’hop est composé de minibus électriques neuf places disponibles 7j/7, de 5 heures à minuit. Il s’agit d’une première au niveau national. Il n’y a pas de grande agglomération en France qui ait généralisé ces transports à la demande comme nous venons de le faire! De plus, en décembre, nous avons aussi acté la création -pour le début 2026- de 3 lignes de tramway supplémentaires. D’ici là, nous prévoyons une nouvelle ligne de bus à haut niveau de service. Elle sera effective au printemps 2023.

Strasbourg flex hop
Strasbourg Eurométropole – © Jean-François Badias

Un autre axe porte sur le Réseau Express Métropolitain…

A.J: «Oui, et il est pour nous stratégiquement essentiel! Nous avons sur le territoire 12 ou 13 gares. Nous disons toujours 12 ou 13, car l’une d’elle est située en Allemagne, à  Khel! D’ici à la mi-décembre 2023 nous augmenterons la fréquence des trains et nous élargirons leurs horaires de circulation. Sur un certain nombre de communes l’augmentation s’élèvera à 200%! Et certaines gares qui sommeillaient seront remises en service. Là encore, c’est une véritable révolution, pour le territoire mais aussi pour l’ensemble de l’ancien département du Bas-Rhin.

Bien sûr, nous ne délaissons pas le réseau de bus (39 lignes). D’ici la fin du mandat, au moins une nouvelle ligne sera mise en service. Elle fera le tour de l’agglomération. Enfin, dernier dossier, nous allons engager un travail (notamment avec la région) sur le réseau des cars inter-urbains. Près de 2 millions de passagers arrivent sur Strasbourg chaque année par ce biais. Nous souhaiterions parvenir à un cadencement identique à celui du Réseau Express.» 

strasbourg bus
Strasbourg Eurométropole – © Jean-François Badias

Outre le PassMobilité qui donne accès à toutes les solutions de mobilités, vous venez d’instaurer la gratuité pour les moins de 18 ans…

A.J: «Absolument. A ce jour, plus de 67 000 jeunes ont fait la demande d’une carte de gratuité. Elle leur donne accès à l’ensemble du réseau de transports de la métropole, réseau ferroviaire compris. Et c’est une vraie réussite! Sur ces 67 000 jeunes, la moitié sont de nouveaux abonnés qui ne prenaient pas les transports en commun jusqu’ici.»

«Sur lensemble du mandat, nous allons consacrer, 100 millions d’euros au réseau cyclable et à ses infrastructures.»

Alain Jund, Vice Président de l’Eurométropole de Strasbourg.

Et pour ce qui concerne l’automobile?

A.J: «Du côté de l’autopartage, le réseau Citiz propose 200 véhicules de toutes tailles disponibles 24h/24h. Quant au covoiturage, nous travaillons à le développer au delà de la métropole, sur l’ensemble du département. L’autoroute M35 se verra dotée de voies réservées. Enfin, nous disposons aussi de onze parking relais P+R (avec un aller-retour en tram ou en bus offert pour l’ensemble des passagers du véhicule). L’Eurométropole a également pour ambition de mailler son territoire de stations GNV et de bornes électriques. A la fin 2021, nous en avions une centaine. Nous souhaitons en installer rapidement sur chaque commune de l’agglomération, ainsi que dans les principaux quartiers. Il devrait y en avoir 250 à la fin 2022.»

Vous êtes la première métropole cyclable de France. Par le nombre de voies?

A.J: «Oui. Pour la pratique aussi. Vélostras est notre réseau cyclable. Ses 130 kilomètres permettent de traverser l’ensemble du territoire du nord au sud, d’est en ouest. Et de relier les communes en contournant le centre de Strasbourg. Pour autant, nous allons consacrer 100 millions d’euros au réseau et à ses infrastructures. Avec plusieurs objectifs. Notamment l’accentuation de la sécurité bien sûr, mais aussi la création de 120 kilomètres de pistes supplémentaires. Ces 100 millions ne seront pas de trop, car nous sommes sur une vingtaine de franchissements (canal, routes, voies ferrés etc…). Sans compter les ouvrages d’art. Bref, tout cela a un coût important ! Reste un autre volet, très important : l’accompagnement.»

C’est-à-dire?

A.J: «Par exemple, nous avons généralisé les vélos-école dans tous les quartiers de Strasbourg, notamment en direction des publics non habitués aux 2-roues. Pour certaines populations il est une chance dans l’accès à l’emploi, voire un levier d’autonomie. Nous avons également lancé l’opération « Au boulot à vélo » qui est une sorte de challenge inter-entreprises. En juin 2021, 470 y ont participé, soit 7 000 personnes. Enfin, dans le cadre de la ZFE nous avons mis en place une prime pour les VAE (entre 300 et 500 euros) qui, à ce jour, a bénéficié à 1 500 personnes.»

Vous proposez aussi une flotte de vélos partagées, Vélhop. Disposez-vous également de flottes privées? 

A.J: «Pas trop, non. Notre Délégation de Service Publique (DSP) arrivant à échéance à la fin de l’année, je pense qu’il y aura des candidatures. Mais pour l’instant nous nous appuyons essentiellement sur les 7 000 vélos de Vélhop. Nous développons aussi la location aux entreprises. Justement, des opérateurs privés commencent à le faire aussi, et c’est très bien!»

strasbourg vel hop
Vélhop Strasbourg Eurométropole – © Jérôme Dorkel

Et du côté des trottinettes?

A.J: «Nous n’avons pas de free floating, et nous nous y refusons. En revanche nous sommes en train de développer des flottes autour des zones d’activité car c’est une solution souvent intéressante pour les déplacements du dernier kilomètre. Entre la station de tram et l’entreprise dans laquelle on travaille il peut parfois y avoir encore un bon kilomètre à parcourir. Dans ce cas, elle peut être une réponse pertinente. Nous réfléchissons avec Knot pour développer ce service.»

Strasbourg vise à devenir une «ville 100% marchable». Comment comptez-vous y parvenir?

A.J:«Nous avons développé un Plan piéton. Parmi les principales mesures, des rues écoles autour des établissements scolaires ont été créées Elles sont temporairement fermées à la circulation. Il y a quelques années une première magistrale piétonne a aussi été créée. De la place du marché (à Neudorf) jusqu’à la gare, elle relie sans coupure les quartiers. Nous en prévoyons trois nouvelles: la magistrale « Tour de la Grande-Ile », la magistrale « Européenne » (dans le quartier européen), et la magistrale «Franco-allemande».

A ce propos, toutes ces mobilités sont-elle déployées au delà de la frontière allemande?

A.J: «Bien sûr, et c’est une grande spécificité de notre territoire bien entendu. Le tramway va jusqu’à Khel. 15 000 personnes franchissent le Rhin chaque jour via ce tram, ce qui est loin d’être anecdotique! Quant au réseau cyclable, il compte au moins deux passages par l’Allemagne. D’ailleurs, le prochain challenge «Au boulot à vélo » sera lui aussi transfrontalier.»

strasbourg bus tramway
Strasbourg Eurométropole – © Jean-François Badias

Latest

Le grand retour du roller!

Vous l’avez sans doute remarqué sur les réseaux sociaux...

Transports de marchandises: coup de pouce pour verdir sa flotte 

Ces dernières années, de nombreux changements de législation ont...

Sensibiliser à la sécurité routière: un challenge pour l’entreprise

Les accidents de la route représentent la première cause...

Top 5 des fat bikes à moins de 1.500€

Vous souhaitez vous offrir un vélo électrique, mais entre...
Newsletter
Guides Pratiques

Le Top 5 des voitures électriques sans permis

De plus en plus prisées par les familles en...

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...

Voiture électrique: où la recharger et à quel prix?

Vous songez à passer à l’électrique, mais vous ne...

Vélo: vers quelles associations se tourner pour de bons conseils?

L’achat d’un nouveau vélo vous tente mais vous ne...

Remaniement: Clément Beaune nommé ministre délégué aux Transports

Absent du premier gouvernement Borne, le Ministère des Transports vient de faire sa réapparition. Clément Beaune, jusqu’ici «Monsieur Europe» d’Emmanuel Macron, occupera désormais ce...

Travaux à Paris: quelles lignes sont concernées et comment...

Que vous viviez à Paris, ou que vous ayez choisi la Ville des Lumières comme destination de vacances, vous allez être indéniablement affecté par...

Indigo Neo: L’appli qui facilite le stationnement partout en...

Depuis ce 21 juin, payer ou réserver une place dans un parking ou sur la voie publique est désormais possible depuis notre smartphone. Du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.