Mobilité durableMicromobilitéPrésidentielles 2022: Le programme transports et mobilité de Jean-Luc Mélenchon

Présidentielles 2022: Le programme transports et mobilité de Jean-Luc Mélenchon

C’est le 10 avril que se déroulera le premier tour des élections présidentielles. D’ici là, pour ne pas se tromper de bulletin de vote nous vous proposons de revenir sur les différentes promesses consacrées aux mobilités. Aujourd’hui, celles de Jean-Luc Mélenchon (LFI/L’Union Populaire)

jean-luc mélenchon programme

Les transports ferroviaires rénovés et développés

On l’a déjà dit ici: développer les usages partagés de la voiture et les mobilités douces, voilà une partie du programme de Jean-Luc Mélenchon en matière de mobilités. Mais le candidat de La France Insoumise ne s’en limite évidemment pas là. Il mise aussi sur les transports ferroviaires, et prévoit un grand plan de rénovation des lignes à hauteur de 6 milliards d’euros par an. «Le transport ferroviaire a été abandonné au profit des camions et des bus Macron», écrit-il.

Pour articuler le tout, le candidat souhaite créer un pôle public des transports et de la mobilité. Avec, à la clé, une re-nationalisation de la SNCF. Et plus question de mettre en concurrence les lignes de transport! Il refuse aussi la suppression des lignes ferroviaires du quotidien. Au contraire, il en rouvrira, et augmentera le nombre de trains. Dans les zones rurales, Mélenchon développera des transports publics à la demande. Enfin, les lignes aériennes pour lesquelles une alternative en train existe seront supprimées. Du moins si ces alternatives sont inférieures à quatre heures de trajet. Il nationalisera aussi les aéroports stratégiques. Et les autoroutes, «en revenant sur les hausses de prix passées».

transport à la demande
Transport à la demande Flex’Hop © Jean-François Badias pour Strasbourg Eurométropole.jpg

La mobilité individuelle sera entièrement repensée

Soumis aux questions de l’Alliance pour le vélo, Jean-Luc Mélenchon en a dit plus sur ses intentions au sujet des mobilités douces. Et notamment sur le développement de la multimodalité. «Le secteur des transports pèse pour 31% des émissions de gaz à effet de serre, et c’est le seul pour lequel les émissions continuent d’augmenter. (…) Un trajet sur deux fait moins de 10 kilomètres: sur ce type de déplacement le vélo a toute sa place. 60% des Français se disent prêts à l’utiliser davantage, mais s’y refusent pour des questions de sécurité. Il faut donc développer massivement des infrastructures sécurisées et adaptées.» Au total, c’est un investissement de 2 milliards d’euros par an «pour repenser globalement la mobilité individuelle» qu’envisage aujourd’hui le candidat.

Pour mieux accompagner cette refonte, quelques obligations seront fixées. Ainsi souhaite-t-il rendre obligatoire le Forfait Mobilité Durable. Tout comme seront obligatoires «l’aménagement et la gestion publique de stationnements vélos à proximité des gares et stations de métro, ainsi que des lieux recevant du public». Idem pour les places de stationnement vélo «dans toutes les constructions et rénovations d’immeubles en ville et sur les lieux de travail.»

A noter aussi que Mélenchon vise une baisse de 65% des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2030. Et qu’il promet la publication d’un bilan annuel pour en rendre compte.

parking à vélos
Parking à vélos Gare de l’Est, Paris.

«Les énergies fossiles sont polluantes et responsables du changement climatique. Le nucléaire n’est pas non plus une solution d’avenir. Une bifurcation de notre modèle énergétique s’impose.»

Jean-Luc Mélenchon. Programme.

Objectif: 100% d’énergies renouvelables

«Les énergies fossiles sont polluantes et responsables du changement climatique. Le nucléaire n’est pas non plus une solution d’avenir. Une bifurcation de notre modèle énergétique s’impose. Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, nous devons atteindre le 100% d’énergies renouvelables.» Mais avant d’y parvenir, il faudra sortir des énergies carbonées en arrêtant «les subventions aux énergies fossiles, y compris à l’étranger.» Et sortir du nucléaire en abandonnant notamment les projets d’EPR, tout en planifiant «le démantèlement, la réhabilitation et la reconversion des sites nucléaires et de l’ensemble de leur bassin de vie.»

EDF et Engie seront nationalisées

Jean-Luc Mélenchon souhaite par ailleurs instaurer «une tarification progressive de l’énergie, et garantir la gratuité des premières quantités indispensables à une vie digne.» Une fois élu, il annulera la libéralisation du marché de l’électricité et du gaz, et stoppera la privatisation des barrages hydroélectriques. D’ailleurs, il re-nationalisera EDF et Engie. Enfin, pour le candidat il s’agit de «favoriser partout sur le territoire le recours aux diverses sources d’énergie les plus adaptées aux conditions météorologiques et géographiques (pour lutter contre la méthanisation à outrance, notamment)».

Les + récents

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

5 innovations pour amener la transition écologique à la maison

Pas un mois ne passe sans que naissent de...

Le fabricant de meubles Gautier s’implique dans le marché de la seconde main

Fortement engagé dans l’éco-responsabilité, depuis l’achat de ses bois...

Transition énergétique: Quelles aides pour les entreprises?

Dans la grande majorité des cas, pour les entreprises,...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes...

Quand les territoires doivent se réinventer…

Face aux enjeux climatiques et au nouveau modèle économique...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à...

Dans le cadre des Assises du financement des transports qui se sont déroulées ce 23 janvier, Jean Castex a rappelé les principaux points de...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes et, comme d’habitude, c’est un flot d’innovations qui a été dévoilé. Avec une tendance de...

Décarbonation, modernisation, RSE… La RATP dresse son bilan 2022

Dans un communiqué de presse, le Groupe RATP a dressé un bilan de cette année 2022 en demi-teinte. En en gardant évidemment que le...