Mobilité durableFocus transports et mobilité: Getaround, leader de l'autopartage

Focus transports et mobilité: Getaround, leader de l’autopartage

Simon Baldeyrou nous présente Getaround, la première plateforme d’autopartage au monde

« Avec Getaround, réservez simplement une voiture, ouvrez la avec votre smartphone, et partez. »


On est présent dans sept pays d’Europe ainsi qu’aux États-Unis. Notre mission, c’est de rendre les villes plus agréables à vivre en proposant des véhicules partagés. Un véhicule partagé,
On est présent dans sept pays d’Europe ainsi qu’aux États-Unis. Notre mission, c’est de rendre les villes plus agréables à vivre en proposant des véhicules partagés. Un véhicule partagé, selon les études, ça remplace entre cinq et dix véhicules individuels.

Passer du véhicule individuel au partagé

L’objectif principal, c’est de convaincre tous les utilisateurs qu’on peut se passer de véhicule individuel dans la plupart des grandes métropoles urbaines. Maintenant, on en est capable avec les transports en commun, avec le vélo, les taxis ou à pied. C’est ça notre pari, de convaincre tout le monde que des solutions d’autopartage permettent une liberté totale de mouvement autant que les véhicules individuels.

Le déverrouillage de la voiture grâce à l’application

Très concrètement, quand on habite dans une grande métropole comme Paris, on va sur l’application Getaround et on trouve 4.000 véhicules, donc autant que ce que proposait Autolib il y a quelques années. Tous les 50 mètres, vous voyez des véhicules, et vous n’avez plus qu’à cliquer pour choisir le véhicule de votre choix. Quelques secondes après, vous pouvez embarquer dans le véhicule. Donc évidemment, on vérifie votre identité et votre permis de conduire la première fois. Mais ensuite, en quelques instants, vous pouvez monter dans un véhicule.

Getaround, plateforme dédiée à l'autopartage des véhicules
© Getaround

Les avantages de l’autopartage

Alors l’autopartage, c’est un avantage économique pour le consommateur. Un véhicule individuel, en général, on estime que ça représente près de 6.000€ de coûts annuels entre l’achat et la dépréciation du véhicule, la maintenance, le coût de parking. Tout ça, c’est non seulement des coûts, mais c’est aussi une charge mentale extrêmement forte. Donc, avec l’autopartage, on est capable d’avoir une solution beaucoup plus efficace économiquement et avoir zéro souci, donc une liberté totale.

Getaround, disponible pour tous les véhicules

La spécificité de Getaround, c’est qu’on a tout type de véhicule sur la plateforme. Donc on a des citadines, des plus grosses voitures, des SUV. Tout est disponible et on a toutes sortes de propriétaires. On s’adresse à la fois aux propriétaires individuels, c’est-à-dire le Airbnb de la voiture. On est capable de mettre sa voiture sur Getaround et de la partager. Là, on est dans l’économie collaborative, mais on a également des entrepreneurs qui ont deux, cinq, dix voitures. On a des grosses flottes qui mettent également des centaines de véhicules sur la plateforme. Donc on a là l’offre la plus riche en terme de voitures. On a 50.000 voitures disponibles sur Getaround.

Des projets d’extension en zones urbaines comme rurales

L’ambition de Getaround, c’est de se développer de façon beaucoup plus agressive dans l’ensemble des pays d’Europe dans lesquels on est. C’est à la fois dans les très grandes villes où là on a besoin d’une densité de flotte extrêmement forte pour répondre aux besoins des habitants qui se démotorisent de plus en plus. Mais également dans des plus petites zones, où là on a une vocation sociale. Le véhicule partagé est parfois le seul moyen pour les gens qui n’ont pas de voiture de se déplacer. Et donc on est un très bon complément aux lignes de bus qui sont dans des petits villages. On est vraiment une solution avec notre système de place de marché qui permet de s’étendre absolument partout.

La mobilité en 2050: les véhicules autonomes

J’imagine un monde où les véhicules seront autonomes. Donc qui dit autonome dit plus de volant. Qui dit plus de volant dit que les véhicules auront tous des aspects très très différents. Il y aura les véhicules où on aura une table à l’intérieur du véhicule, d’autres ce sera un écran. Et donc on imagine que si à chaque usage, on veut une voiture différente, par définition, on possèdera plus une seule voiture. On aura un véhicule différent à chaque fois. Ca va être une évolution assez évidente. La voiture individuelle va progressivement laisser sa place au véhicule partagé.

Nous avons filmé cette interview lors d’Autonomy Paris 2022. C’est un salon professionnel dédié à la mobilité durable.

Les + récents

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

5 innovations pour amener la transition écologique à la maison

Pas un mois ne passe sans que naissent de...

Le fabricant de meubles Gautier s’implique dans le marché de la seconde main

Fortement engagé dans l’éco-responsabilité, depuis l’achat de ses bois...

Transition énergétique: Quelles aides pour les entreprises?

Dans la grande majorité des cas, pour les entreprises,...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes...

Quand les territoires doivent se réinventer…

Face aux enjeux climatiques et au nouveau modèle économique...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à...

Dans le cadre des Assises du financement des transports qui se sont déroulées ce 23 janvier, Jean Castex a rappelé les principaux points de...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes et, comme d’habitude, c’est un flot d’innovations qui a été dévoilé. Avec une tendance de...

Décarbonation, modernisation, RSE… La RATP dresse son bilan 2022

Dans un communiqué de presse, le Groupe RATP a dressé un bilan de cette année 2022 en demi-teinte. En en gardant évidemment que le...