Mobilité durableMoto & scooter électriquesPeugeot Motocycles: Le doyen se porte bien

Peugeot Motocycles: Le doyen se porte bien

Il y a vingt-cinq ans, le fabricant français créait l’événement en proposant le tout premier scooter électrique du marché. Depuis, la marque au lion n’a cessé d’innover. Et affiche ses claires ambitions. Directeur commercial, marketing et communication de Peugeot Motocycles, Matthieu Brinon nous en dit plus.

peugeot motocycles
Matthieu Brinon


En 1996, vous avez lancé le premier scooter électrique du marché. Quelles ont été les autres grandes étapes jusqu’à la sortie de votre dernier-né, le-Ludix?

Matthieu Brinon: «En effet, Peugeot Motocycles a toujours été précurseur dans le domaine de la mobilité urbaine. En 1996, le modèle Scoot´Elec a marqué le début de l’épopée du deux-roues électrique pour l’enseigne. Et en 2011, est apparu l’e-Vivacity. Pour l’époque, ses caractéristiques principales étaient très novatrices. Comme le tableau de bord indiquant la charge restante. Ou l’écran couleur et les quatre modes de conduites (marche arrière, mode piéton, mode éco, et mode normal). Ensuite, en 2017, nous avons lancé le Peugeot 2.0, idéal pour les professionnels et les flottes. Enfin, en 2020, notre dernier-né a vu le jour: l’e-Ludix. Il répond parfaitement aux nouveaux besoins grâce à son autonomie de 60 km.»

Que représente aujourdhui la transition électrique pour Peugeot Motocycles? Quels sont les enjeux?

M.B. «L’évolution du deux-roues électriques dépendra en grande partie des prix proposés. La batterie représente une part importante dans le coût total du véhicule. Les fabricants ont donc la possibilité de relever ce défi, mais les collectivités font elles aussi partie de ce challenge. Notamment pour le développement des bornes de recharges, le recyclage des batteries, les primes à l’achat. Quoiqu’il en soit, l’enjeu est historique! Sur le segment L1 (équivalent aux 50cc), la transition entre le thermique et l’électrique est déjà engagée. Elle doit s’accentuer dans les années à venir.»

«Nous souhaitons rester pionnier dans le développement des technologies. Et devenir le leader du marché de l’électrique.»

Matthieu Brinon, Directeur commercial chez Peugeot Motocycles

Et quelles sont vos ambitions, justement?

M.B. «Peugeot Motocycles s’engage en proposant une gamme électrique complète qui répond aux besoins d’une clientèle à la fois privée et professionnelle. Mais cette transition n’est pas simplement liée au développement de nos gammes. A la nécessité de participer à l’expansion de nouvelles mobilités aussi. Comme le sharing (le partage de véhicule), la location à la minute, le swapping (l’échange de véhicule) ou encore le remplacement des batteries. Notre ambition est intacte: nous souhaitons rester pionnier dans le développement des technologies. Et devenir le leader du marché de l’électrique.»

Revenons à le-Ludix. Ce scooter se veut résolument urbain et novateur. Quelles sont ses spécificités?

M.B. «Il s’agit d’un véhicule léger (77kg sans batterie, 88kg avec), ce qui lui permet d’être très maniable. Son usage est proche de celui d’un vélo. Grâce à son système complet Bosch (batterie amovible, moteur, contrôleur, tableau de bord), il est extrêmement fiable. Mais l’une de ses grandes spécificités est de proposer quatre modes de conduite. Ils se sélectionnent via l’écran du tableau de bord, et permettent de varier le niveau de performance et d’autonomie. Ainsi, avec le mode Boost on obtient les meilleures performances. Go la meilleure autonomie. Cruise offre le meilleur compromis entre les deux. Enfin, Crawl permet de se déplacer à vitesse réduite, en marches avant et arrière.»

scooter e-Ludix
Scooter e-Ludix

«Peugeot Motocycles travaille en permanence sur de nouveaux produits. Certains verront le jour dans les prochains mois.»

Matthieu Brinon, Directeur commercial chez Peugeot Motocycles

Quel est le profil type de vos usagers ?

M.B. «On peut distinguer trois catégories: les professions libérales, les employés et cadres, et les anciens motards qui passent au scooter pour un moyen de locomotion plus soft. En moyenne, nos clients ont entre 35 et 55 ans, et sont principalement des hommes à la vie très active.»

Quels sont vos projets pour 2022?

M.B. «Peugeot Motocycles travaille en permanence sur de nouveaux produits. Ainsi, certains verront le jour dans les prochains mois et viendront renforcer notre gamme. Mais 2023 sera également une année importante avec l’arrivée d’autres modèles. Tout cela marque encore une fois notre volonté d’internationalisation, d’expansion et de couverture de toutes les mobilités.»

L’e-Ludix est proposé en trois couleurs, et à partir de 2 599 € ou 85 € par mois (bonus écologique déduit).

Les + récents

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient...

Metafore: Pour des événements d’entreprise 5 étoiles… et durables!

Né en 2020, cet opérateur propose d’organiser des événements...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre...

RSE: L’innovation durable bientôt au cœur des stratégies d’entreprise?

Longtemps Directrice Innovation dans l’industrie, Laetitia Gazagnes est aujourd’hui...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

Mobilités douces: Le point sur les offres de scooters...

Dans toutes les grandes villes de France, de nombreuses solutions existent qui permettent de privilégier des moyens de déplacement durables. Make a Move vous...

Le contrôle technique des deux-roues va devenir obligatoire

L'histoire sonne comme une série aux multiples rebondissements. Fin juillet, le gouvernement a décidé d’abroger le décret rendant obligatoire le contrôle technique des deux-roues....

Deux-roues électriques: Les principales nouveautés du Mondial de l’Auto

Après quatre ans d’absence, le Mondial de l’Auto s’est tenu du 17 au 23 octobre à Paris. Avec quelques belles nouveautés du côté des...