Mobilité durableMicromobilitéPrésidentielles 2022: le programme transports et mobilité de Yannick Jadot

Présidentielles 2022: le programme transports et mobilité de Yannick Jadot

C’est le 10 avril que se déroulera le premier tour des élections présidentielles. D’ici là, et avant d’arriver dans l’isoloir, nous vous proposons de revenir sur les différentes promesses consacrées aux mobilités. Aujourd’hui, celles de Yannick Jadot, candidat pour Europe Ecologie Les Verts (EELV). 

Yannick Jadot Affiche Campagne

La fin de la commercialisation des véhicules thermiques avancée à 2030

Aux alentours de 5% dans les différents sondages, Yannick Jadot ne lâche rien pour autant. La Commission européenne envisage l’interdiction des ventes de véhicules thermiques d’ici 2035? Le candidat écologiste veut aller plus vite. Il la souhaite dès 2030! Mais pas question d’envoyer toutes nos «vieilles» voitures polluantes à la casse. Parallèlement à cette accélération du calendrier, Jadot veut encourager le rétrofit d’un million de véhicules thermiques.

De plus, «la transition sera accompagnée d’un plan de relocalisation de la production de véhicules électriques, d’accompagnement des ménages modestes, et d’installation de bornes de recharge partout sur le territoire. Nous diviserons par quatre l’impact carbone des véhicules particuliers et utilitaires», annonce-t-il dans son programme.

Une large place pour les mobilités douces

Le Forfait Mobilité Durable a été mis en place pour inciter à abandonner sa voiture personnelle au profit de solutions durables. Mais il n’est pas encore suffisant aux yeux du candidat. Il le généralisera, et le rallongera même à 1 000 euros par an. «Financé par l’employeur, ce montant couvrira les frais de vélo, de covoiturage, d’autopartage et le transport en commun hors abonnement. Nous développerons les voies réservées au covoiturage et faciliterons la mise en relation entre les covoitureurs pour les trajets professionnels comme personnels.»

Dans le même temps, Yannick Jadot s’engage à soutenir les collectivités locales «par la garantie du versement mobilité.» Des collectivités qui devront toutefois faire des efforts dans l’aménagement de leurs territoires. Un aménagement à revoir totalement dit-il, si l’on veut mener à terme la «vélorution» qu’il espère de ses vœux. Pour l’y aider, il proposera le prêt d’un vélo à tous les 16-25 ans qui le désirent. 

plateforme covoiturage
@Karos

«Dans les zones urbaines et péri-urbaines, il y aura une desserte en transport collectif à moins de 500 mètres de toute nouvelle habitation.»

Programme Yannick Jadot

4 milliards d’euros par an pour le ferroviaire

C’est simple: en matière de transports ferroviaires, Yannick Jadot veut faire l’exact inverse de ce qui a été mené ces dernières années. Il préconise le retour des trains de nuit avec quinze nouvelles lignes (dont huit relieront la France à l’Europe). Il souhaite aussi la réouverture (ou l’ouverture) de «nombreuses petites lignes». Avec, pour ambition, un meilleur maillage du territoire.

«Nous investirons 4 milliards d’euros chaque année dans la modernisation et la rénovation des infrastructures ferroviaires. Et nous doublerons la part de fret ferroviaire dans le transport de marchandises avant la fin du mandat. Dans les zones urbaines et péri-urbaines, il y aura une desserte en transport collectif à moins de 500 mètres de toute nouvelle habitation.» Dans le même temps, le candidat vert interdira les lignes aériennes pour lesquelles une alternative par le train existe. Du moins si cette alternative induit moins de quatre heures de transport. Et pas question d’agrandir ni de créer des aéroports, désormais.

champ éolien
Photo : Mylene2401 – Pixabay

Cap sur les énergies renouvelables!

«Nous demanderons la suspension urgente et la remise à plat des règles du marché européen de l’électricité pour revenir à des tarifs réglementés. Et nous nationaliserons EDF afin d’éviter les hausses brutales des prix de l’électricité et d’accélérer la transition énergétique.» L’objectif? Assurer une électricité 100% renouvelable. Avec une belle part faite à l’éolien. «En plus des sept parcs éoliens en mer à venir, nous déploierons 3000 éoliennes terrestres supplémentairesDes éoliennes «réparties équitablement sur le territoire et implantées dans le respect des paysages, de la biodiversité et des habitants.»

Le solaire ne sera pas en reste. Yannick Jadot installera 340 km2 de panneaux supplémentaires. Et 32 TWh de biogaz seront produites. Enfin, sans surprise, Yannick Jadot souhaite la fin du nucléaire. Mais progressivement. «Les réacteurs actuels seront fermés au fur et à mesure de leur obsolescence, dont une dizaine d’ici 2035, tout en garantissant la sécurité des installations et la continuité des approvisionnements en électricité.»

Les + récents

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

5 innovations pour amener la transition écologique à la maison

Pas un mois ne passe sans que naissent de...

Le fabricant de meubles Gautier s’implique dans le marché de la seconde main

Fortement engagé dans l’éco-responsabilité, depuis l’achat de ses bois...

Transition énergétique: Quelles aides pour les entreprises?

Dans la grande majorité des cas, pour les entreprises,...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes...

Quand les territoires doivent se réinventer…

Face aux enjeux climatiques et au nouveau modèle économique...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à...

Dans le cadre des Assises du financement des transports qui se sont déroulées ce 23 janvier, Jean Castex a rappelé les principaux points de...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes et, comme d’habitude, c’est un flot d’innovations qui a été dévoilé. Avec une tendance de...

Décarbonation, modernisation, RSE… La RATP dresse son bilan 2022

Dans un communiqué de presse, le Groupe RATP a dressé un bilan de cette année 2022 en demi-teinte. En en gardant évidemment que le...