Mobilité durableMobilité rurale: comment se déplacer à la campagne?

Mobilité rurale: comment se déplacer à la campagne?

Beaucoup de solutions de mobilité se développent dans nos villes pour limiter nos déplacements en voiture, mais quelles sont les alternatives équivalentes dans les zones rurales? Pour faire ses courses, emmener ses enfants au judo ou encore aller chez le médecin, la voiture reste la plus pratique surtout lorsque ce sont des trajets plutôt longs à parcourir. Voici les solutions de mobilité partagée existantes en milieu rural.

Le covoiturage: la mobilité partagée sur les longs et courts trajets 

Connu de tous, le covoiturage permet de partager son véhicule avec plusieurs personnes qui vont dans la même direction. A l’heure où les prix à la pompe flambent, le covoiturage permet de faire d’importantes économies. Et ce n’est pas son unique avantage: baisse de la fatigue sur les longs trajets, nouvelles rencontres, baisse du trafic et par extension de la pollution, etc. En parler autour de vous peut vous aider à trouver d’autres volontaires prêts à covoiturer, mais des applications se sont développées ces dernières années pour vous simplifier les choses.

Blablacar

La start-up française Blablacar qui compte 10 millions de membres vous met en relation avec d’autres automobilistes qui cherchent à combler leurs sièges passagers. Facile d’utilisation et économique, Blablacar est devenue la référence si vous souhaitez vous déplacer en covoiturage. Le seul inconvénient: l’application est axée davantage sur les longs trajets. Pas forcément la solution si vous vivez en milieu rural pour les courtes distances. Mais pas d’inquiétude, les plateformes suivantes correspondront sans doute plus à vos besoins!

Rezo Pouce

Rezo Pouce est la solution idéale pour effectuer des courts trajets en mobilité partagée. Le principe est simple: vous n’avez qu’à télécharger l’application, puis à proposer ou chercher des trajets. Il est aussi possible d’attendre une voiture à la gare, où des arrêts de stop dits «arrêts sur le pouce» ont été créés. Le temps d’attente moyen en stop est de 6 minutes. Cette solution locale est parfaite pour créer du lien social puisqu’elle permet de rencontrer ses voisins tout en partageant ses petits trajets du quotidien.

© Decazeville Communauté

Il faut avoir plus de 16 ans pour participer au Rezo, et l’application vérifie votre identité. Si vous ne vous sentez pas à l’aise de faire du stop pour des raisons de sécurité, une option sur l’application vous permet d’envoyer un SMS avec les informations de la voiture pour rassurer vos proches. A savoir d’ailleurs que vous n’êtes bien entendu pas obligé d’accepter de monter à bord ni de prendre un autostoppeur, ou encore d’honorer le trajet en entier si vous ne vous sentez pas à l’aise. 

Rezo Pouce avait établi une échelle de prix en fonction du kilométrage faisant payer un euro aux passagers pour les trajets de 20 à 30 km par exemple. Mais il est finalement devenu gratuit afin de miser davantage sur les valeurs de partage et de solidarité. Fondée en 2010, Rezo Pouce s’étend peu à peu dans les territoires ruraux et comptabilise aujourd’hui 2.165 communes participantes. En somme, «c’est du stop en local et accessible à tous». 

Atchoum

Pour rester dans l’idée du projet solidaire, Atchoum propose aussi de réaliser de courts trajets, avec la volonté de sortir les personnes âgées de l’isolement. La plateforme française «améliore l’accès aux soins, aux commerces, aux services de proximité et à l’emploi» en proposant deux types de prestations: les déplacements occasionnels et les trajets quotidiens. Atchoum se met au mieux à la place de ses clients, et s’adapte à leur profil. C’est pourquoi elle a créé une plateforme téléphonique pour réserver son trajet, plus pratique pour les personnes âgées qu’une application. Atchoum cherche à s’étendre elle-aussi dans toute la France et ainsi faciliter la mobilité rurale.

Logo de Atchoum pour la mobilité partagée en milieu rural
© Atchoum

Le partage des voitures

De nos jours, il est possible de louer tout type de bien de particulier à particulier. La voiture n’y fait pas exception! Getaround et OuiCar sont deux références dans ce domaine. Il vous suffit d’entrer le lieu de location et les dates, et vous obtenez alors toutes les voitures disponibles. Avec Getaround, une fois l’application téléchargée vous n’avez qu’à choisir votre voiture. Il faut ensuite faire valider votre identité et le véhicule se déverrouille de lui-même. Chez OuiCar, la méthode a longtemps été basée sur la remise des clés en main propre. Mais l’application se développe maintenant elle aussi dans la même voie que sa concurrente avec OuiCar Connect.

Ouicar: partage de véhicules entre particuliers
© OuiCar

La grande différence entre les deux réside dans le nombre de kilomètres autorisés. Chez OuiCar, vous avez la possibilité de régler le nombre de kilomètres que vous souhaitez parcourir. A l’inverse, Getaround vous propose un seuil maximal par jour. Concrètement, cela veut dire que pour une journée de location sur Getaround, vous pouvez faire jusqu’à 200km maximum. Si vous dépassez ces 200km, l’application vous chargera de 0,30€ par kilomètre à la fin de la journée. A l’inverse, OuiCar vous permet de choisir combien de kilomètres vous souhaitez parcourir dès le début, ce qui impacte inévitablement la facture. Pour en savoir plus sur ces deux plateformes, rendez-vous sur notre article dédié au covoiturage et à l’autopartage.  

Une solution de mobilité partagée confortable: le transport à la demande (TàD)

Si vous n’avez pas le permis de conduire, de nouveaux moyens de transport qui se développent dans les zones rurales peuvent correspondre au mieux à votre situation. Le Transport à la Demande en particulier répond bien à la demande de transport rural. 

Un exemple de cette mobilité partagée: Padam. Cette entreprise française dessert les zones périurbaines et rurales grâce à des algorithmes qui calculent les itinéraires. Le principe? Vous réservez un bus en indiquant votre destination. Il s’adapte alors aux volontés de ses passagers au lieu de suivre un itinéraire programmé. 

Transport à la Demande solution de mobilité partagée pour les trajets courts
© Padam

Déployé dans nos campagnes, c’est la solution efficace pour faire face aux bus vides. Elle vous emmène directement où vous voulez, ce qui simplifie vos trajets. D’ailleurs, ces bus dépendent aussi des horaires: en heures pleines, ils vous emmènent jusqu’à la gare ou la mairie de la ville que vous souhaitez, alors que les destinations sont plus libres en heures creuses. 

Dans certaines régions, les usagers peuvent monter à bord des lignes de bus scolaires, puis ces bus sont utilisés durant la journée pour le TàD. 

Le service de TàD présente beaucoup d’avantages mais il reste encore limité. En effet, beaucoup de zones rurales n’ont pas encore été desservies par ce système. Si tel est votre cas, vous pouvez vous adresser à vos élus locaux et montrer votre intérêt pour ce moyen de transport partagé efficace. C’est en effet un accord entre les collectivités locales, les opérateurs de transports et PADAM qui doit être passé afin d’instaurer une nouvelle ligne. D’ailleurs, si les autres solutions évoquées dans cet article vous intéressent, et que vous souhaitez les voir appliquer dans votre village, pensez d’abord à le communiquer auprès de vos élus pour qu’ils connaissent le besoin existant et qu’ils examinent la proposition. 

Les + récents

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

5 innovations pour amener la transition écologique à la maison

Pas un mois ne passe sans que naissent de...

Le fabricant de meubles Gautier s’implique dans le marché de la seconde main

Fortement engagé dans l’éco-responsabilité, depuis l’achat de ses bois...

Transition énergétique: Quelles aides pour les entreprises?

Dans la grande majorité des cas, pour les entreprises,...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes...

Quand les territoires doivent se réinventer…

Face aux enjeux climatiques et au nouveau modèle économique...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à...

Dans le cadre des Assises du financement des transports qui se sont déroulées ce 23 janvier, Jean Castex a rappelé les principaux points de...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes et, comme d’habitude, c’est un flot d’innovations qui a été dévoilé. Avec une tendance de...

Décarbonation, modernisation, RSE… La RATP dresse son bilan 2022

Dans un communiqué de presse, le Groupe RATP a dressé un bilan de cette année 2022 en demi-teinte. En en gardant évidemment que le...