Villes et TerritoiresUrbanisme et ville intelligenteQu’est-ce qu’une smart city (ou ville intelligente)?

Qu’est-ce qu’une smart city (ou ville intelligente)?

Longtemps considérée comme un fantasme futuriste, la ville intelligente se développe un peu partout, au grand bénéfice des territoires autant que de leurs habitants. Mais de quoi s‘agit-il?

Traduction anglaise de «ville intelligente», la smart city est un concept de développement urbain qui vise à améliorer la qualité de vie des citadins par le biais grâce à une nouvelle façon de gérer les villes. Celle-ci s’appuie sur un écosystème d’objets et de services, et de nouvelles technologies pouvant s’appliquer à plusieurs «supports»: les infrastructures publiques (bâtiments, mobiliers urbains…), les réseaux (eau, électricité, gaz, télécoms), l’ensemble des transports, et les e-services et e-administrations. La smart city agit aussi pour l’environnement puisque réduisant de fait son empreinte carbone et celle de ses citoyens.

Qu’entend-on par «ville intelligente»?

Pour être efficace et pour répondre aux besoins et aux éventuels problèmes (et pour les anticiper aussi!), la ville intelligente recueille des données sur les comportements des usagers autant que sur les infrastructures. Des capteurs numériques installés dans le mobilier urbain, dans les habitations et sur les réseaux urbains permettent de les obtenir. Puis de les analyser et de les remettre à disposition des habitants, que ceux-ci soient usagers ou professionnels. Mais une smart city se veut aussi nécessairement le fruit de différentes collaborations. Entre services d’abord, afin d’assurer le meilleur fonctionnement possible des service publics. Entre la collectivité et les usagers. Et entre usagers, notamment par le biais des applications mobiles collaboratives souvent renseignées directement par les citoyens.

Et concrètement?

De nombreux secteurs peuvent être fortement concernés par la numérisation de nos villes. Voici les cinq principaux:

La mobilité: Les services MaaS en sont le plus parfait exemple!

La sécurité: Les données récoltées par la ville intelligente peuvent, par exemple, être utilisées par les forces de police. Et des réponses seront données plus rapidement en cas d’urgence.

La santé: L’analyse des données en temps réel permet de mener des politiques de santé plus efficaces. Quant à la mise en place d’outils digitaux, elle ne peut qu’améliorer l’expérience des patients (et, dans de nombreux cas, leur quotidien).

La qualité de vie: Des applications permettent la mise en relation des habitants entre eux, ou le dialogue entre les citoyens et leurs collectivités territoriales.

L’environnement: Applications et autres outils numériques permettent aisément la mesure de la qualité de l’air, l’optimisation des réseaux énergétiques, la détection de fuites sur les réseaux d’eau etc…

Lyon

Quelques exemples de villes françaises intelligentes

Ces dernières années, plusieurs de nos grandes villes ont innové, donnant ainsi une sérieuse idée de ce à quoi la ville intelligente de demain pourrait ressembler. Par exemple:

  • Nantes: Depuis 2016, aux côtés de Hambourg et de Helsinki, Nantes a pris part au projet européen H2020 mySMARTlife qui consiste au développement d’actions concrètes en matière de digitalisation urbaine et de sensibilisation des habitants. Par ailleurs, la ville dispose de l’une des plateformes d’open data les plus développées en France.
  • Lyon: Lyon a été classée «ville la plus intelligente de France» par le Parlement Européen en 2015. Elle est labellisée French Tech, et organise plus de 600 événements liés au numérique chaque année.
  • Lille: La capitale des Flandres dispose d’un démonstrateur de ville intelligente nommé SunRise. Et de réseaux d’assainissement et de chauffage intelligents capables de générer 20 à 30% d’économies d’énergie par rapport aux réseaux traditionnels.

Bon à savoir: La Banque des Territoires accompagne les collectivités territoriales pour co-construire la ville de demain. L’organisme s’est donné pour mission d’accompagner les collectivités territoriales dans leur réinvention. Objectif: développer des territoires «plus durables, plus attractifs, plus inclusifs et plus connectés». Elle se positionne également comme la partenaire d’acteurs privés, concepteurs ou opérateurs de smart cities. A l’image de TransWay, Clem’, NéoCity, ou encore ParkingMap, Qarnot, et Ecov.

Les + récents

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient...

Metafore: Pour des événements d’entreprise 5 étoiles… et durables!

Né en 2020, cet opérateur propose d’organiser des événements...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre...

RSE: L’innovation durable bientôt au cœur des stratégies d’entreprise?

Longtemps Directrice Innovation dans l’industrie, Laetitia Gazagnes est aujourd’hui...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient de révéler: si la pollution lumineuse ne cesse de croître, nos concitoyens en ont assez...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre rapport à la nature -et donc nos villes- est devenu nécessaire.  Mais qu’entend-on au juste...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose aujourd’hui de treize sites dont onze se situent dans le Grand Paris. Depuis ses vastes...