Accueil » Transition écologique » Panneaux photovoltaïques: quand les arnaqueurs freinent le déploiement de l’énergie solaire
Panneaux photovoltaïques quand les arnaqueurs freinent le déploiement de l’énergie solaire

Panneaux photovoltaïques: quand les arnaqueurs freinent le déploiement de l’énergie solaire

par Laurent F.

Pas un jour ne passe ou quasiment sans un appel téléphonique, un mail ou un coup de sonnette à notre porte pour nous proposer l’installation de panneaux photovoltaïques à des tarifs le plus souvent hyper concurrentiels. Une escroquerie évidemment. Voici les pièges à éviter.

Appliqué depuis le 1er mars 2023, le décret limitant le démarchage téléphonique à des plages horaires bien définies et seulement en semaine n’aura strictement rien changé. L’interdiction des appels émis depuis des 06 ou 07 posée en 2022, pas davantage. Et ne parlons pas du dispositif BlocTel ou des applications mobiles anti-spams. Sur nos portables ou sur nos fixes, dans nos boîtes mail et dans nos boites aux lettres ou même au pas de notre porte, les arnaques se multiplient, particulièrement harcelantes. Chaque fois, elles s’adaptent à l’actualité de l’époque. Après les démarchages liés aux supposés Comptes Formation, c’est désormais la transition écologique qui attire tous les escrocs. Les sollicitations sont nombreuses qui concernent les fournitures d’énergies, les rénovations thermiques et surtout, ces temps-ci, l’installation de panneaux photovoltaïques. Et cela fonctionne trop souvent, hélas! Car si ces pros de la manipulation s’appuient sur de larges listings, ils savent surtout fleurer les «bons filons». 

Des abus de faiblesse très rarement punis par la justice

Leurs principales cibles? Les personnes âgées ainsi que les plus vulnérables bien entendu, le but de ces individus sans vergogne étant de profiter de leur isolement social, et/ou de la méconnaissance tant technologique que législative d’une clientèle qui leur attribuera du même coup une «expertise» qu’ils n’ont pas. Ou rarement. Résultat: bernés par le supposé professionnalisme de leurs interlocuteurs ils signent des contrats aux termes et aux tarifs totalement inconsidérés, provoquant un préjudice moral et financier forcément considérable, et la plupart du temps irréparable. Un abus de faiblesse caractérisé, puni par la loi, mais rarement sanctionné dans les faits. Et pour cause: nombre de ces sociétés démarcheuses ferment leurs portes peu après la signature de leurs contrats et l’encaissement des acomptes pour disparaître dans la nature ou pour rouvrir peu de temps après sous une nouvelle entité sociale qui leur permettra d’échapper à toutes poursuite. 

Même les mieux informés peuvent se laisser berner

Mais ces arnaques ne concernent pas seulement les seniors et les personnes les plus fragiles. Face à une technique de vente particulièrement aguerrie, ces escrocs-là -parfaits descendants des charlatans de nos foires d’antan!- peuvent «endormir» jusqu’aux plus vigilants et aux mieux informés d’entre nous. Ceci, en mettant bien souvent en avant des promotions, des aides de l’Etat ou des subventions territoriales totalement fantaisistes ou bien moins importantes que celles existantes. C’est ainsi que les propositions de panneaux photovoltaïques à 1 euro (voire totalement gratuits) sont aujourd’hui monnaie courante. Archi faux, bien évidemment. Les aides publiques ne couvrant que 20% du coût des panneaux au maximum, ces arguments s’avèrent tout simplement mensongers et doivent constituer le tout premier signal d’alerte.

Non, une autonomie électrique totale n’est pas possible avec les seuls panneaux

Autre arnaque particulièrement fréquente: l’installation de ces panneaux photovoltaïques vous assurerait une autonomie électrique totale. Archi-faux, là encore. Pour l’obtenir, il vous faudra obligatoirement disposer de batteries et d’une source complémentaire. Mais, de toutes façons, vous ne tarderez pas à le savoir puisqu’on vous proposera rapidement l’installation des outils nécessaires. A un coût forcément exorbitant, cela va sans dire!

Fréquent aussi, ces commerciaux peu scrupuleux vous promettent souvent la récupération de la TVA sur l’installation de vos panneaux photovoltaïques. Sachez que, pour les particuliers, c’est absolument impossible. S’ils vous l’obtiennent tout de même, alors vous serez en situation de fraude fiscale.

Gare aux faux installateurs certifiés

Enfin, certaines sociétés se font passer à tort pour des installateurs certifiés RGE. Si vous décidez de passer par eux, vérifiez d’abord s’ils ont bien reçu la certification qui permet de bénéficier des aides de l’Etat. Et qui écarte aussi les déconvenues potentielles. Car une installation mal positionnée (et mal dimensionnée) ne pourra que vous décevoir quant à son rendement. De plus, des panneaux low-cost venus du bout du monde, c’est certes au top pour notre porte-monnaie, mais les chances qu’ils soient aux normes européennes sont minimales. Et une escroquerie de plus, une !

Des arnaques aux effets très contre-productifs

Pour Paul de Préville, co-fondateur d’ENSOL (une start up de la Sun Tech fondée en 2023 et qui vise à simplifier et à accélérer le passage à l’énergie solaire par les particuliers en assurant conseil, accompagnement et installation), «l’énergie solaire est une formidable solution d’avenir, mais elle a été dénaturée par les agissements des éco-délinquants. Leur domination du marché, acquise par la fraude, est l’une des principales raisons de la non-adoption du solaire. Leur présence entrave le déploiement de l’énergie solaire et, par extension, la transition énergétique en France. »

Articles connexes