Transition écologiqueNumériqueSobriété numérique: 5 gestes faciles à adopter d’urgence!

Sobriété numérique: 5 gestes faciles à adopter d’urgence!

Le numérique ayant un sérieux impact sur l’environnement, il est grand temps d’adopter une conduite éco-responsable face à nos écrans afin d’atteindre la sobriété numérique. Voici quelques gestes élémentaires, et vraiment très simples à mettre en pratique.

On l’a dit ici: le secteur du numérique compte pour 10% de la consommation électrique française chaque année. Quant à la fabrication de nos appareils, elle pèse lourd dans notre bilan carbone. Adopter une attitude éco-responsable est donc absolument nécessaire. Certes, quelques recommandations peuvent couler de source, mais on les oublie trop souvent. Alors voici quelques piqûres de rappel…

1. Stop à la sur-consommation

Non, un ordinateur, un téléviseur, un smartphone ou une console de jeux n’ont pas besoin d’être changés aussi souvent qu’on le prétend. Les garder le plus longtemps possible, c’est éviter qu’on en fabrique de nouveaux. Et ce n’est pas le moindre des gestes responsables puisque la fabrication de nos appareils est la cause de près de 80% de l’impact environnemental du numérique.

Si vous les changer tous les deux ans, rallongez leur vie à quatre ans. De même, si l’un d’eux tombe en panne, essayez de le faire réparer plutôt que d’en acheter aussitôt un neuf. Vous souhaitez tout de même en racheter un? Dans ce cas, pensez aux produits reconditionnés. Comme le précise l’ADEME, «acheter un téléphone reconditionné plutôt qu’un neuf permet de réduire jusqu’à 90% l’impact environnemental et d’éviter l’extraction de 82 kg de matières premières par an.»

sobriété numérique

2. Ne jetez pas vos anciens appareils

Que faire de vos anciens appareils? Plutôt que de les stocker inutilement chez vous (ou de les jeter s’ils sont hors d’état), donnez ou revendez ceux qui fonctionnent toujours, et faites recycler les autres. Des sites comme jedonnemontelephone.fr, et certaines chaînes de magasins proposent la récupération et le recyclage. 

Bon à savoir: Selon l’ADEME, «seulement 5% de nos téléphones seraient aujourd’hui collectés pour le recyclage alors qu’ils contiennent des métaux précieux, comme l’or, qui pourraient resservir.»

sobriété numérique

3. Pensez à votre facture d’électricité

En prenant soin de ne pas laisser vos appareils en veille lorsque vous ne les utilisez pas, c’est votre consommation électrique que vous diminuerez, donc vos factures qui s’allègeront. On éteint donc nos écrans quand on ne s’en sert pas. Et on ne laisse pas son téléphone en charge s’il est déjà chargé. Pensez aussi à votre box internet: a-t-elle vraiment besoin de rester allumée lorsque vous dormez ou lorsque vous êtes absent de chez vous?

4. Faire des économies passe aussi par les usages

Plus les données que vous importez ou exportez sont lourdes, plus elles sont énergivores. Aussi, faites le ménage sur vos ordis et vos smartphones. Supprimez vos photos, vos fichiers, vos vidéos inutiles. Même chose pour vos mails. Pourquoi conserver ceux qui ne vous servent à rien? Car plus nous stockons, plus les énergivores data centers doivent fonctionner… Bref, consommez le numérique à minima. Par exemple, outre ces stockages et ces transferts de données, l’ADEME recommande de «baisser la résolution des vidéos regardées en streaming, de désactiver les notifications et la lecture automatique des vidéos, de désactiver la synchronisation automatique avec des services cloud.» Important aussi: mieux vaut mener nos réunions en audio plutôt qu’en visioconférence. 

Bon à savoir: A ce sujet, le site Greenspector propose un comparatif annuel des applications de visioconférence afin de savoir quelles sont les moins impactantes. En 2022, parmi celles testées figurent Google Meet, Skype, Teams, Webex ou encore Zoom. Les résultats peuvent être consultés ici

sobriété numérique

5. Tirez le meilleur parti de vos écrans

Evidemment, loin de nous l’idée de condamner le numérique. Comment pouvoir s’en passer? Parmi ses nombreux avantages (on l’a vu lors de la crise sanitaire et des confinements), il nous offre la possibilité de télétravailler. Donc de réduire nos déplacements et, avec eux, notre empreinte carbone. Favorisez autant que possible cette solution!

Les + récents

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient...

Metafore: Pour des événements d’entreprise 5 étoiles… et durables!

Né en 2020, cet opérateur propose d’organiser des événements...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre...

RSE: L’innovation durable bientôt au cœur des stratégies d’entreprise?

Longtemps Directrice Innovation dans l’industrie, Laetitia Gazagnes est aujourd’hui...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la loi AGEC, les biodéchets comme les épluchures, restes alimentaires ou encore fleurs fanées ne pourront...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la...

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus en plus exigeants en termes d’éco-responsabilité… Face aux nouvelles réalités, hôtels et restaurants doivent impérativement...

5 innovations pour amener la transition écologique à la...

Pas un mois ne passe sans que naissent de nouvelles solutions qui participent à notre transition écologique. Voici cinq nouveautés parmi tant d’autres, à...