Guides Pratiques :

Vacances à vélo: comment organiser ce voyage hors du commun?

Entreprendre un voyage à vélo de plusieurs jours à...

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...
Home Flottes Durables G7: une flotte de plus en plus verte!

G7: une flotte de plus en plus verte!

0
G7: une flotte de plus en plus verte!

La plateforme de taxis G7 vient d’atteindre l’objectif qu’elle s’était fixé en 2019. A savoir l’électrification de 50 % de sa flotte de berlines dès cette année. Une bonne nouvelle certes, mais le chemin est encore long avant les 100 % prévus pour 2027.

Il y a deux ans, la plateforme de taxis G7 a souhaité se lancer un défi : transformer au plus vite sa flotte de berlines afin que 50% de celle-ci soit estampillée G7 Green à l’horizon 2021. L’année n’est certes pas terminée, mais la mission est d’ores et déjà réussie ! L’annonce en a été faite lors d’une conférence de presse organisée le 13 octobre dernier : la flotte des 9 000 taxis affiliés G7 se compose donc désormais de 4 525 berlines G7 Green (4 364 hybrides simples, 85 hybrides rechargeables, et 76 électriques).

Et ce n’est là qu’un début puisque le leader européen du taxi espère maintenant convertir 75 % de cette flotte à l’horizon 2024, puis l’intégralité en 2027. Pour l’aider à franchir ce cap, G7 envisage d’interdire purement et simplement les nouvelles berlines diesel ou hybride-diesel à ses chauffeurs dès le 1er janvier prochain, et les véhicules essence à partir de 2023. Une stratégie qui pourrait s’avérer vite payante, lorsqu’on sait que le taux de renouvellement moyen des véhicules se situe aux alentours de 20 % par an. Est-ce suffisant pour autant ? Pas si sûr. C’est pourquoi le groupe G7 veut se donner aujourd’hui toutes les chances de réussite.

Une forte incitation, et de vifs regrets

Ainsi, plus que jamais G7 entend poursuivre son travail de sensibilisation aux enjeux environnementaux auprès de ses chauffeurs, notamment par le biais de formations. Une pédagogie qui a déjà porté ses fruits si l’on en croit son directeur général Yann Ricordel: «Nous avons 80 % de renouvellements de berlines en G7 Green sur les sept derniers mois !» G7 négocie également des offres préférentielles auprès des constructeurs via les filiales du groupe. De même, les chauffeurs affiliés en location-gérance peuvent déjà se voir proposer une remise additionnelle de 300 € par mois ainsi qu’un accompagnement dans leur installation de bornes de recharge à domicile.

Restent toutefois quelques regrets. En «l’absence d’offres constructeurs à motorisation électrique avec une autonomie suffisante pour certains gabarits de véhicules», dit l’enseigne, cette électrification ne concerne pas (pour l’instant, du moins) les flottes G7 Van et G7 Access. Surtout, certains paramètres échappent à la bonne volonté de l’entreprise autant qu’à celle de ses chauffeurs. Pour Nicolas Rousselet, PDG du groupe G7, «sachant que certains véhicules électrifiés avec une autonomie annoncée de 500 km ne peuvent parcourir réellement que 250 km, la recharge est un point primordial. L’Île-de-France ne dispose que de 323 points de charge rapide, ce qui est insuffisant. Nous souhaitons l’installation massive de stations de recharge rapide à destination des professionnels dans la région.» Voilà qui est dit !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.