Guides Pratiques :

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...

Vélo: tout ce qu’il faut savoir pour transporter son enfant en toute sécurité

Vous aimez vous déplacer à vélo, mais votre enfant...
Villes & collectivitésComment voyager en train avec son vélo? 

Comment voyager en train avec son vélo? 

Si la multi-modalité est vivement encouragée, prendre le train avec son vélo n’est pas toujours facile. Selon que l’on voyage à bord d’un TGV, d’un TER, d’un Intercités ou encore d’un Eurostar ou d’un Thalys les règles -comme les tarifs- ne sont pas tout à fait les mêmes. On fait le point.

Colère internaute après une amende de 150 euros par la SNCF

«SNCF et SNCF Transilien vous êtes sérieux? 150 euros d’amende pour un vélo dans un Transilien? En pleine crise écologique, votre meilleur réflexe, c’est de matraquer des gens qui tentent de ne pas prendre la voiture pour leurs déplacements en Île de France?! Alors oui, je n’étais pas sur un rack dédié (c’est la première fois que je prends le Transilien avec un vélo, je ne connaissais pas leur existence) mais à 10h30 dans la ligne N, je ne gênais pas grand monde.» Exprimée sur les réseaux sociaux il y a peu, la colère de cet internaute a été largement relayée. Et partagée. Qu’aurait-il dû faire pour éviter cette contravention? Pour qui n’est pas habitué(e) les choses ne sont effectivement pas toujours très claires. Ni vraiment simples…

Trois possibilités

La SNCF laisse théoriquement trois alternatives aux cyclistes. Quel que soit le train emprunté (et dans la limite des places disponibles), on peut: 

  1. Voyager avec notre vélo en le rangeant dans des espaces dédiés (les fameux racks) repérables grâce au pictogramme vélo situé à leurs portes.
  2. Voyager librement avec notre vélo pliant. Mais seulement s’il est plié, et s’il ne mesure pas plus de 130 cm x 90 cm une fois plié.
  3. Voyager librement avec notre vélo démonté, mais en le transportant obligatoirement dans une housse ne mesurant pas plus de 130 cm x 90 cm. Dans ce cas, il sera considéré comme un bagage, et il pourra monter dans n’importe quel wagon. 

Dans tous les cas, il vous faudra l’étiqueter comme le reste de vos bagages, veiller à ne pas gêner la circulation des voyageurs, et toujours le tenir à la main dans l’enceinte des gares. Simple, donc? C’est ensuite que les choses se compliquent…

train vélo

Des exceptions partout! 

Dans les TER

Pour les vélos, la réservation n’est pas possible. Toutefois, à bord de la majorité des TER (mais pas de tous!), votre vélo voyagera gratuitement, suspendu ou placé dans les fameux espaces dédiés. Sauf que… Puisque vous ne pourrez pas réserver il vous faudra croiser les doigts: s’il n’y a plus de place disponible, impossible de voyager avec votre deux-roues! Une seule solution, alors: arriver très à l’avance. 

Dans les Transiliens

Le transport des vélos y est gratuit… mais pas tout le temps! Du lundi au vendredi avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30, ainsi que les week-ends et les jours fériés. Enfin, ça… c’est seulement s’il n’y a pas de forte affluence ce jour et à ces heures là! Si c’est le cas, votre deux-roues ne sera pas admis dans le train.

espace vélo dans un train

Dans les Intercités

Vous devrez réserver un emplacement vélo, et ceci même si vous prenez un train à réservation non obligatoire pour les voyageurs. Le tarif: 10 euros.

Dans les TGV Inoui

Pour votre vélo la réservation est obligatoire et doit être impérativement faite au moment de l’achat de votre billet voyageur. Son coût: 10 euros aussi. Vous devrez ensuite ranger le vélo dans l’espace dédié, et un siège vous sera attribué à proximité. A ceci près, que tous les TGV Inoui ne disposent pas d’espaces dédiés! «La réservation pour votre vélo doit obligatoirement être effectuée au moment de l’achat de votre billet de train. Pour cette raison, les cyclistes ne peuvent pas voyager avec des non-cyclistes. Pour voyager avec des non-cyclistes, il faut effectuer des réservations séparées.», précise la SNCF. Séparées, simultanées, on n’y comprend pas grand chose… Le plus simple? Que votre vélo soit démonté et rangé dans sa housse. Là, ce sera gratuit et sans réservation.

Attention: Les tricycles, tandems et autres vélos cargos ne sont pas autorisés dans les TGV. «Sous certaines conditions, le service Mes bagages peut être la solution.», dit la SNCF. Comptez au minimum 29 euros.

Bon à savoir: Si vous voyagez dans un Ouigo, votre vélo pliant ou démontable (toujours rangé dans sa housse), vous coûtera 5 euros.

En Eurostar, Thalys ou TGV Lyria

L’Eurostar adopte les mêmes règles que les TGV Inoui. Dans les Thalys votre vélo sera accepté s’il est plié et rangé dans sa housse mais (en fonction du nombre de bagages que vous aurez par ailleurs) il pourra vous être ou non facturé. Enfin, dans les TGV Lyria, vous pourrez glisser le vélo dans sa housse, alors ce sera gratuit. Mais réserver un emplacement via le service Train+Vélo est aussi possible.

train vélo

Des offres spéciales pendant l’été

À l’occasion des vacances d’été, de nombreuses régions proposent des offres spéciales Train+Vélo. Spéciales mais pas forcément avantageuses, selon les territoires. Ainsi, en Bretagne, la réservation d’une place pour votre vélo dans un TER devient payante et obligatoire toute la saison estivale: 3 euros par vélo. Et la réservation doit se faire obligatoirement sur internet. Même chose sur la ViaRhôna avec le TER Lyon-Avignon, mais seulement les week-ends et les jours fériés. Au contraire, le Train Loire à Vélo qui relie Orléans au Croisic embarquera gratuitement vos deux-roues. La Véloscénie aussi: de mai à septembre une ligne Paris-Pontorson-Mont-Saint-Michel circule, et pour votre vélo c’est gratuit!

Bon à savoir: Le site France Vélo Tourisme répertorie, sur une carte interactive, l’ensemble des trains assurant le transport des vélos sur le réseau français. On peut la retrouver ici

Latest

Stationnement payant pour les deux-roues. Prix, plateforme, parkings: toutes les infos

L’adjoint de la mairie de Paris chargé des déplacements...

Qu’est-ce que le Randopolitain qui vient d’être créé en Ile-de-France? 

Inauguré le 26 juin prochain, le Randopolitain vise à...

Top 5 des VAE pliants

Avec les vacances en approche, vous souhaitez prendre votre...

Plan de Mobilité Employeur: ce qu’il faut savoir

Le Plan de Mobilité Employeur... c'est quoi? Le Plan De...
Newsletter
Guides Pratiques

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...

Vélo: tout ce qu’il faut savoir pour transporter son enfant en toute sécurité

Vous aimez vous déplacer à vélo, mais votre enfant...

Voiture électrique: où la recharger et à quel prix?

Vous songez à passer à l’électrique, mais vous ne...

Vélo: vers quelles associations se tourner pour de bons conseils?

L’achat d’un nouveau vélo vous tente mais vous ne...

Qu’est-ce que le Randopolitain qui vient d’être créé en...

Inauguré le 26 juin prochain, le Randopolitain vise à superposer le réseau des transports en commun d’Ile-de-France à celui des sentiers de grande randonnée...

Sondage: Face à la baisse du pouvoir d’achat, 56%...

Devant l’explosion du prix des carburants, les Français ont-ils délaissé leur voiture pour les transports en commun? Les jugent-ils au juste prix? Un récent...

Fin du ticket de métro: quelles alternatives pour le...

«Ne perds pas ton ticket de métro», «ne le colle pas au téléphone ça va le démagnétiser», «si tu le plies il ne passera...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.