Petit panel des pannes les plus récurrentes à vélo et comment les prévenir

Must read

Vous roulez sur votre piste cyclable préférée et là c’est la tuile. Le pédalage devient difficile, votre destrier émet des sons étranges et la petite reine n’a plus l’énergie qu’elle avait auparavant. Sachez que vous n’êtes pas le ou la seul(e) et comme lorsque vous roulez en voiture les « pannes » peuvent arriver. Make a Move pense à vous et vous informe des problèmes récurrents pouvant survenir et des manières de les régler rapidement.

D’après un réparateur Cyclofix contacté par téléphone, la réparation la plus demandée est la crevaison. Pour lui, cela représente la moitié de son travail et pour le cycliste il n’y a aucun moyen de la prévenir à 100 %. Néanmoins, il y a toujours des manières de la retarder. Tout d’abord, il faut bien faire attention à l’état de ses pneus et ne pas oublier de le gonfler à la bonne pression. Si ils sont trop usés, des craquelures se forment le rendant plus sensible à la crevaison. 

Une autre méthode consiste à s’équiper de pneus renforcés. Ces modèles crèvent moins et les bouts de verre que vous pouvez rencontrer sur la route ont moins de chance d’aller jusqu’à la chambre à air. Ils sont disponibles à l’achat autour de 40 euros. 

Lors d’un voyage à vélo en campagne et qu’une crevaison survient alors qu’aucun réparateur est à proximité, une solution alternative existe : le liquide préventif. Appliqué sur le pneu, il bouche le trou automatiquement en séchant. Cependant, ne pensez pas à réparer tous les problèmes avec cette solution, cela marche uniquement avec les petites déchirures. 

L’une des autres pannes majeures pour les cyclistes concerne les freins. Après quelques mois d’utilisation, vos freins commencent à perdre en efficacité et cela peut être dangereux. Au-delà de leur efficience, ils peuvent même produire des sons étranges. N’attendez pas que vos freins vous « lâchent » pour agir. Dans la majeure partie des cas, la réparation consiste seulement à retendre les freins, le spécialiste sait comment faire et il le fait en deux temps trois mouvements. Il va les régler facilement et si nécessaire changer les patins de freins, ainsi vous éviterez des accidents. 

Un des soucis qui va de paire avec les freins est le voilage des roues. Après quelques années à prendre les trottoirs de plein fouet, vos roues ne sont plus tout à fait droite. Elles partent sur la droite ou sur la gauche, mais ce n’est pas grave, il s’agit de l’usure normale du vélo. Pourtant, cela agit sur le freinage car la roue doit être droite pour qu’il soit efficace. Si on laisse laisse trop longtemps subsister cette « panne », elle devient irréparable. La seule méthode consiste alors à remplacer la roue et cela devient plus cher. 

Concernant le voilage, la meilleure façon d’y remédier est d’aller dans un atelier vélo qui dispose d’un pied de dévoilage. Les experts vont tendre les rayons pour la remettre droite et cela vous coûtera autour de 20 euros. Pour les autres problèmes qui ne nécessitent pas d’équipements, il est toujours possible d’appeler un réparateur « cyclo ». Les habitants des grandes métropoles peuvent par exemple appeler Cyclofix. Comme leur slogan, les réparateurs se déplace partout à des prix abordables. Comptez en moyenne 18 euros pour un pneu crevé, 22 euros pour des freins usés et 25 euros pour le réglage d’un dérailleur

Ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir appeler le réseau Cyclofix ont d’autres alternatives à leur disposition. Les grandes enseignes de sport offrent des réparateurs cycliste ultra compétent à votre écoute. Sinon les ateliers vélos sont partout en France et leur nombre a explosé avec l’augmentation de la pratique en France

Nous avons aussi une autre information intéressante à vous communiquer de la part de notre réparateur. Si vous en avez la possibilité, ne faites pas dormir votre vélo dehors. À l’extérieur, les câbles de freins et de vitesse vont s’oxyder beaucoup plus rapidement et se casser encore plus vite. Quant à la chaîne, elle va se rouiller et nécessite d’être huilée plus fréquemment. Le garage est donc la meilleure protection contre le vol, l’usure des pièces, les « pannes » et elle évite d’appeler un réparateur trop souvent. Un véritable investissement rentable ! 

- Advertisement -spot_img

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest article