Les infrastructures routières françaises sont-elles adaptées à la mobilité durable?

piste cyclable

En France, les infrastructures routières sont développées et entretenues de façon assidue pour veiller au confort des conducteurs. Mais, la question de l’adaptation à une mobilité durable et aux « nouveaux » moyens de transport pour le quotidien, comme par exemple le vélo, est une autre question. De plus en plus utilisés, la praticité de ces terrains se pose pour un usage en toute sécurité.

Les routes autorisées et interdites aux cyclistes

Partout dans l’hexagone, les autoroutes relient les grands axes. Ceux-ci sont ouverts aux véhicules motorisés, mais sont fermés aux vélos pour des raisons de sécurité, mais aussi de fluidité. C’est pourquoi les cyclistes ne peuvent emprunter ces voies et étudier d’autres moyens de circulation pour pouvoir se rendre sur leur lieu de travail.

En revanche, il est possible de circuler sur les nationales ainsi que les départementales. Pour ce qui est des axes internes aux agglomérations, les trottoirs ne peuvent être empruntés, mais des pistes cyclables sont de plus en plus aménagées de la part des communes.

Avec l’écologie qui prend une place de plus en plus importante dans le paysage français, cette tendance tend à se développer au bénéfice des cyclistes pour une harmonisation de la sécurité entre véhicules motorisés et deux-roues.

Les pistes cyclables et infrastructures en France

Parmi les pistes cyclables, on peut citer les 10 itinéraires Eurovélo qui traversent la France et les itinéraires vélos nationaux qui sont aussi appelés les véloroutes et qui sont exclusivement dédiés aux activités touristiques.

La France dispose également de plusieurs aménagements d’itinéraires cyclables. Ces aménagements sont spécialement destinés aux cyclistes et sont matérialisés par des séparations qui les distinguent de la voie réservée aux véhicules.

Bien entendu, des axes spécifiques peuvent être empruntés de façon quotidienne pour que chacun et chacune puisse se rendre sur son lieu de travail ou réalise ses trajets interprofessionnels en toute sécurité.

La pratique du vélo de plus en plus importante

Depuis de nombreuses années, la pratique du vélo chez les Français est de plus en plus grandissante. Cette dynamique s’est accélérée avec des épisodes spécifiques comme la grève contre la réforme des retraites, le confinement et le déconfinement (pour éviter les transports en commun), le déploiement des parcs à vélos dans certaines villes, etc.

Ces initiatives tendent à apporter du poids sur le développement des politiques pour les infrastructures à venir : un espoir pour que le vélo soit davantage valorisé dans ce paysage (trop) motorisé.