Le Vélo Mad: Pour Noël, place aux V2!

    Vélo Mad

    Il y a peu, nous vous présentions ici Le Vélo Mad. Comme promis, Guillaume Adriansen, son co-fondateur, est revenu nous présenter les nouvelles versions de ses modèles. Des nouveautés lancées dès ce mois-ci. Par la même occasion il évoque pour nous la licence signée l’été dernier, quand Le Vélo Mad a été désigné «VAE officiel du Tour de France.»

    Vous lancez actuellement de nouvelles versions de vos modèles. Quelles valeurs ajoutées peut-on y trouver?

    Guillaume Adriansen: «Nous lançons en effet une V2 de nos modèles Le Sport et L’Urbain avec des améliorations techniques et esthétiques. En ce qui concerne l’esthétisme, nous proposons une nouvelle couleur pour Le Sport qui risque de beaucoup plaire. Ces V2 sont équipées de batteries 100% intégrées dans le cadre et toujours amovibles (comme sur Le Sport+). Cela leur donne une allure plus élégante. Il y aura aussi moins de câble au niveau du poste de pilotage.»

    Et du côté technique?

    G.A.: «Il y a toujours un moteur moyeu arrière mais il est plus compact, plus léger et plus performant. Ce qui permet de gagner en poids mais aussi en puissance. La batterie est plus performante (12.8 ampères et 460Wh). Elle permet une autonomie moyenne de 60 km. Les freins ne sont plus les même non plus : nous ne sommes plus sur du Promax, mais sur des freins Ananda. Enfin, plus de gros écran central mais un écran LCD mini que l’on retrouve également sur Le Sport+. Avec, là aussi, quelques améliorations. Comme l’arrivée des couleurs, par exemple.»

    Vélo V2 Le Vélo Mad

    Vous avez été partenaire du Tour de France l’été dernier. Quel bilan en tirez-vous?

    G.A.: «Il s’agissait d’une licence, non d’un partenariat. Cette expérience aura été très enrichissante et nous aura permis de franchir un cap. Le Tour De France est une institution, et le fait qu’ils nous aient choisi pour être le VAE officiel du Tour était un honneur pour nous. Dans ce cadre, nous avons sorti une série limitée à 100 exemplaires de notre modèle Le Sport+ que nous avons mis aux couleurs de la Grande Boucle. D’ailleurs, pour cette série limitée nous avons fait un partenariat avec Berthoud, un fabriquant de selle faites main en France (Les ateliers Berthoud sont situés à Fleurville, en Saône-et-Loire, ndlr). L’idée était d’avoir des selles estampillées TDF. Bref, cette licence nous a permis de renforcer notre image de marque, mais aussi de gagner énormément en visibilité. De plus, avoir l’occasion de travailler avec un organisme tel qu’ASO (Amaury Sport Organisation) est très formateur pour une entreprise comme la nôtre.»

    Le Sport est disponible en noir, blanc et bleu. L’Urbain en noir et blanc. Leur prix: 1 849 €.

    Le Sport + est proposé en noir mat ou noir brillant. Son prix: 2 290 €. Et pour l’édition Tour de France en série limitée: 2 490 €

    Ces modèles sont garantis 4 ans, avec assistance et réparation à domicile via l’entreprise Cyclofix spécialisée dans la réparation de vélos et trottinettes électriques à domicile.

    En vente sur le site internet de la marque.