Trottinettes électriques: A Paris, c’est 10km/h, et pas davantage!

    Trottinettes électriques Paris

    Après qu’à la mi-novembre les opérateurs aient annoncé brider leur vitesse dans près de 700 zones de la capitale, c’est au tour de la Mairie de Paris d’intervenir. Les trottinettes électriques en libre-service seront limitées à 10km/h dans la quasi totalité de la ville.

    Une mesure jugée nécessaire

    Dans de nombreuses villes de France le débat fait rage. Tout particulièrement à Paris où les accidents se sont multipliés ces derniers mois. 298 ont été comptabilisés depuis le 1er janvier, dont deux mortels. Face à l’incivilité de certains, et face aux risques parfois encourus par les usagers autant que par les piétons, la grogne a donc monté et les autorités locales se devaient d’agir.

    Ainsi, depuis le 15 novembre les trottinettes Dott, Lime et Tier (les trois opérateurs proposant une flotte en libre-service dans la capitale) ont été automatiquement bridées à 10 km/h. Ceci, dans 662 zones de la capitale parmi les plus fréquentées. Un dispositif mis en place après une phase de test entamée le 28 juin dans quelques lieux du centre de Paris. Comme Sylvain Martin, Directeur Général de Tier Mobility France, l’expliquait il y a peu au Journal Du Dimanche, il s’agissait alors «d’une co-construction entre les opérateurs, la mairie centrale de Paris, et avec la collaboration des mairies d’arrondissements qui ont permis d’identifier les zones».

    La limitation de vitesse des trottinettes est quasi généralisée

    Une satisfaction certes, mais toute relative pour les élus parisiens. Selon l’adjoint en charge des mobilités, l’écologiste David Belliard, cette limitation sur 662 zones aurait en effet créé «un Paris dalmatien que les usagers auraient difficilement compris». C’est ainsi que l’élu l’a annoncé à l’AFP ce 25 novembre: les trottinettes électriques seront bel et bien limitées à 10 km/h, mais pas seulement dans les zones décrites jusqu’ici. Dans la quasi totalité de la ville! Quelques exceptions toutefois. Certains grands axes disposant de pistes cyclables sécurisées pourront conserver leur limitation actuelle fixée à 20 km/h, tout comme les quelques artères où la circulation automobile reste autorisée à 50 km/h.

    «La promesse de liberté totale des usagers des trottinettes en libre-service nest pas tenable.»

    La Mairie de Paris veut «apaiser» l’espace public 

    Pas le temps d’attendre. Cette limitation devra être mise en œuvre dès la première quinzaine de décembre. Pour la Mairie l’objectif est simple. Mieux réguler un espace public que l’ensemble des élus jugent tendu. Et «apaiser» le partage de cet espace à l’approche des fêtes de fin d’année où la foule est toujours dense. Selon David Belliard, «la promesse de liberté totale des usagers des trottinettes en libre-service nest pas tenable». C’est pourquoi, suite au décès fin juin d’une jeune femme percutée par une trottinette électrique, Anne Hidalgo et son équipe avaient déjà menacé les trois opérateurs. Leurs contrats (qui courent jusqu’en juillet 2022) ne seraient pas renouvelés s’ils n’intervenaient pas rapidement, tant sur la limitation de vitesse que sur les problèmes de stationnement. Si la menace semble aujourd’hui écartée, cette nouvelle mesure a tout de même de quoi les y aider!