Trottinettes et EDP au coude-à-coude avec les ventes automobiles

Must read

Dans une période marquée par la crise sanitaire et les confinements à répétition, le secteur de la mobilité a été bouleversé:  les transports en commun ont été délaissés par des usagers à la recherche d’alternatives douces, autonomes et durables. 

Selon le baromètre 2020 FP2M/Smart Mobility Lab, les grands gagnants de ce phénomène sont les Engins de Déplacements Personnels (EDP) qui continuent leur croissance en 2020 avec une hausse de 7,1% en valeur pour atteindre 291,3 millions d’euros et plus de 1 635 000 unités vendues (VS 1.650.082 automobiles vendues, 3.300.000 vélos vendus). 

Au milieu d’un écosystème vaste, un acteur se démarque: la trottinette électrique. « Installée dans le paysage français de la mobilité, la trottinette électrique est un moyen de déplacement de plus en plus privilégié soit pour une utilisation occasionnelle, quotidienne ou intensive, multimodale ou monomodale« , explique Fabrice Furlan, Président de la FP2M.

Après avoir observé une chute d’environ 64% des ventes pendant le premier confinement, elle a connu un rebond spectaculaire dès le mois de mai en battant tous les records avec plus de 640 000 unités vendues (VS 514 672 vélos électriques vendus ). 

Cette croissance des ventes de 34% se conjugue avec une hausse du chiffre d’affaires de 8,2%, ce qui permet à  la trottinette électrique d’asseoir sa position de leader des ventes de mobilité urbaine électrique. 

Aujourd’hui, on compte plus de 2 millions d’utilisateurs de trottinettes électriques. Elles s’imposent pour la deuxième année consécutive comme le moyen de mobilité urbaine privilégié des français qui délaissent petit à petit les trottinettes mécaniques au profit de l’électrique (les trottinettes mécaniques représentent 52% du marché en 2020 contre 63% en 2019).

La Covid-19 n’a pas seulement eu un impact sur les ventes du secteur de la micro-mobilité. Les pratiques ont évolué aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. « De plus en plus adoptée en tant que solution pour des déplacements pendulaires, la trottinette électrique est aujourd’hui l’élément phare de la mobilité urbaine et représente 69 % des ventes sur ce segment« , déclare Jean Ambert, CEO de Smart Mobility Lab.

Vélos, voitures, trottinettes: les courbes se croiseront-elles en 2021?

- Advertisement -spot_img

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest article