Le saviez-vous ? La réparation d’une trottinette coûte plus cher que celle d’un vélo

Outil de vélo

Vous avez choisi la trottinette pour son confort, sa liberté, son ergonomie, mais pas pour les ennuis. Pourtant, tout possesseur de trottinette doit apprendre qu’une panne peut avoir un coût élevé. Comme n’importe quel véhicule elle s’use avec le temps, mais contrairement à son prix d’achat la remise en état n’est pas bon marché. 

Il y a une raison simple à cela et c’est Alexis Zerbib fondateur de Cyclofix qui nous en parle le mieux : « la cause du tarif élevé de la réparation vient de la conception des produits ». L’accessibilité aux pièces est complexe et cela se répercute sur le temps de main d’oeuvre. Les réparateurs doivent alors procéder à des interventions plus longues et le temps c’est encore une fois de l’argent. À titre de comparaison, le vélo, lui, est ouvert, plus accessible au dépanneur donc moins cher à réparer. 

L’autre élément à prendre en compte est le coût des pièces détachées. Il est lui aussi sensiblement plus cher que les pièces de vélos. Beaucoup de trottinettes vendues sur le marché ne sont pas conçues pour durer dans le temps. La filière des pièces n’est pas encore bien structurée et les « garages » ne disposent pas de tous les outils nécessaires. 

Lorsque l’on regarde en détail le coût exact des réparations tout joue en sa défaveur. Toujours chez Cyclofix, le remplacement d’une chambre à air ou de pneus est plus cher que la même opération sur un vélo. Un changement de pneu avant plein coûte 109 euros ou 75 euros pour un pneu gonflable alors que nous sommes à 38 euros pour un pneu standard sur un cycle. Il est important de noter que le tarif de l’intervention est supérieur pour un pneu avant sur les trottinettes car c’est l’emplacement du moteur. Le démontage dure plus longtemps que pour une roue arrière uniquement dotée d’un frein. 

Même lorsque les pièces sont communes, l’opération s’avère plus chère. Un remplacement de câbles et de gaines coûte 24 euros pour le vélo et 45 euros pour la trottinette. 

Et sur le terrain des pièces électriques, il y a un réel problème car acheter une batterie de remplacement est cher.. très cher… voir aussi onéreux que de se procurer un nouveau modèle. Elle coûte en moyenne 275 euros, soit quasiment le même prix que la Xiaomi M365 l’un des produits les plus vendus en France. C’est à vous de choisir. 

Néanmoins, les choses changent et Alexis Zerbib nous rassure, comparé à 2019 ou 2020 cela va dans le bon sens. Notre Xiaomi M365 est de plus en plus raccommodable et les pièces détachées sont pléthores. D’autres marques comme Ninebot ou Minimotors ont suivi et leurs trottinettes se réparent plus facilement. 

Pour éviter de mauvaises surprises et de récupérer une facture élevée chez le réparateur, nous vous conseillons donc de bien regarder si l’on prend en charge votre modèle dans votre quartier. Ainsi, vous éviterez de devoir vous acheter un nouvel engin à chaque panne.