Guides Pratiques :

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...

Vélo: tout ce qu’il faut savoir pour transporter son enfant en toute sécurité

Vous aimez vous déplacer à vélo, mais votre enfant...
StartupsGagner de l’argent en marchant, est-ce vraiment possible?

Gagner de l’argent en marchant, est-ce vraiment possible?

WeWard, WinWalk, SweatCoin… Comment fonctionnent ces applications qui proposent de nous rémunérer contre une marche à pied quotidienne? Qu’impliquent-elles, et surtout peut-on vraiment gagner de l’argent grâce à elles? On fait le point.

D’après l’OMS, environ 3,2 millions de décès seraient dus chaque année à un manque d’exercice physique. Un drame qui -selon de nombreux spécialistes- pourrait être évité si l’on effectuait 10 000 pas par jour en moyenne. Soit environ 7,5 km. Mais, avouons-le, la distance semble bien difficile à tenir. Selon les différentes données récoltées sur nos smartphones, ce serait plutôt entre 2 000 et 4 000 pas que nous effectuerions chaque jour. D’où l’idée de nombre de start-ups qui proposent, depuis plusieurs années, un concept aussi ludique qu’attractif: et si on gagnait de l’argent en échange d’une marche à pied plus intensive?…

weward
@WeWard

Un triomphe jamais démenti!

Aux quatre coins de la planète, dès leur apparition ces applications dédiées au bien-être ont fait un triomphe. Pour preuve, à son lancement en 2016, la pionnière britannique Sweatcoin a aussitôt trusté les premières places de l’App Store. En France, la plus populaire aujourd’hui est incontestablement WeWard. Créée en octobre 2019, l’application compte environ 5 millions d’utilisateurs (à titre de comparaison, l’incontournable CandyCrush Saga en dénombre deux fois moins!).

Son principe est simple: comme ses concurrentes, l’application utilise votre géolocalisation (ou, plus simplement, le podomètre de votre téléphone) pour compter le nombre de vos pas. Alors vous cumulez des points que vous pourrez échanger plus tard contre un virement bancaire, un bon d’achat, voire un don pour une association.

Un modèle économique bien rôdé

Mais ce n’est pas tout, évidemment. Chez WeWard, vous pourrez gonfler votre cagnotte en relevant des défis, en visitant certains lieux culturels référencés sur l’appli. Ou en effectuant des achats dans des enseignes partenaires: des commerces de proximité ou de grandes marques comme Nike ou Adidas par exemple.

Chez WinWalk, ce sont des bons cadeaux chez Amazon, Apple, Promod ou Yves Rocher que vous empocherez au bout du compte. Et chez Sweatcoin la publicité vous accompagnera… pas à pas ou presque! Bref, on l’aura compris: le modèle économique de ces applications est là, dans des accords publicitaires et marketing larges et très variés. Mais au fait, combien on gagne, nous, à tant marcher? 

sweatcoin
@Sweatcoin

Peut-on vraiment toucher le pactole?

Pas de fausse joie: si on se laisse facilement prendre au jeu, on ne s’enrichira jamais. À effectuer ces fameux 10 000 pas, c’est tout au plus 20 centimes par jour que l’on gagnera chez Weward. À ceux-là, viendront s’ajouter les primes supplémentaires qu’on vient d’évoquer, bien sûr. Mais bon… Selon son co-fondateur Yves Benchimol, «si vous faites tous les jours entre 5 000 et 10 000 pas, vous toucherez 5 euros par mois, soit une soixantaine d’euros par an.» Très modeste, donc. Du côté de Winwalk, les cartes cadeau se méritent. Pour un bon de 10 euros, vous devrez cumuler 17 500 points, soit 1,75 millions de pas. Ou participer en parallèle à différents jeux et autres missions, histoire de faire gonfler plus vite la cagnotte.

Payer plus pour gagner plus

Apparemment plus intéressant, le pionnier Sweatcoin l’affirme: récolter 20 000 sweatcoins permettraient de gagner 1 000 euros. Sauf que (à moins de choisir un abonnement payant qui vous permettra de doubler vos points), vous gagnerez au maximum 5 sweatcoins par jour, ceci dans la limite de 5 000 pas comptabilisés. Après de savants calculs, 20 000 sweatcoins représentent 20 millions de pas. Avec l’option gratuite, pour atteindre ce butin il vous faudra donc attendre au minimum 4 000 jours de pleine activité pédestre. Soit quasiment… onze ans!

Un peu moins c’est vrai, si vous activez des options payantes ou si vous achetez des codes promo… Toujours est-il que Sweatcoin, comme ses rivales, font un carton. La stimulation à la marche est bel et bien là, et c’est tout ce qui compte. D’après Yves Benchimol, depuis leur inscription les utilisateurs de WeWard auraient augmenté (en moyenne) de 24% leur temps de marche quotidienne.

achievements

Discrétion… impossible! 

Mais l’argent n’est pas le seul moteur de ces applications, bien entendu. Chez certains au moins on vous donne aussi le nombre de calories perdues après votre marche. Ou l’on inclut d’autres disciplines sportives comme c’est le cas sur Achievements. Là, vous pourrez également gagner de l’argent en courant ou en nageant. Et comme Achievements entend prendre votre santé en main, elle vous informe aussi sur la qualité de votre sommeil, l’évolution de votre poids. Elle prend même en compte le contenu de vos repas (et de vos en-cas).

Des renseignements qui vous permettront de gagner 6 points par jour (en plus de votre activité physique). Et si vous acceptez de répondre à d’autres enquêtes vous augmenterez encore votre cagnotte. De quoi se sentir un poil surveillé? Pas faux. Bien sûr, toutes ces applis affirment ne pas vendre ni utiliser nos données personnelles, mais tout de nos habitudes et de nos goûts y sont posés. En même temps, n’est-ce pas le cas déjà ailleurs?…

Latest

Stationnement payant pour les deux-roues. Prix, plateforme, parkings: toutes les infos

L’adjoint de la mairie de Paris chargé des déplacements...

Qu’est-ce que le Randopolitain qui vient d’être créé en Ile-de-France? 

Inauguré le 26 juin prochain, le Randopolitain vise à...

Top 5 des VAE pliants

Avec les vacances en approche, vous souhaitez prendre votre...

Plan de Mobilité Employeur: ce qu’il faut savoir

Le Plan de Mobilité Employeur... c'est quoi? Le Plan De...
Newsletter
Guides Pratiques

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...

Vélo: tout ce qu’il faut savoir pour transporter son enfant en toute sécurité

Vous aimez vous déplacer à vélo, mais votre enfant...

Voiture électrique: où la recharger et à quel prix?

Vous songez à passer à l’électrique, mais vous ne...

Vélo: vers quelles associations se tourner pour de bons conseils?

L’achat d’un nouveau vélo vous tente mais vous ne...

Lutter contre la pollution sonore : Ces engins de...

Depuis des années votre moitié ronfle et vous empêche de dormir. Cette semaine magie : le travail l’appelle et chouchou part en déplacement toute...

Acheter une voiture électrique: neuve ou d’occasion?

Vous souhaitez vous offrir votre première voiture électrique mais vous hésitez entre le neuf ou l’occasion? Au vu des dernières innovations lancées par les...

Voiture électrique: quel budget prévoir pour l’entretien de votre...

Acheter une voiture électrique vous tente? Mais savez-vous les frais que cela implique? Entretien, réparations, contrôle technique… La voiture électrique revient-elle plus chère à l’entretien...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.