The Urban Collëctif : La mobilité urbaine de demain ?

    The Citroën Skate lié aux différents pods : la mobilité futuriste
    The Citroën Skate lié aux différents pods : la mobilité du futur

    Citroën, Accor et JCDecaux viennent de lancer un partenariat inédit. Leur objectif : optimiser les mobilités urbaines en un concept qui permettrait à chacun de se réapproprier l’espace avec confort et bien-être.

    Annoncé à Paris mercredi 29 septembre, le concept The Urban Collëctif – qui réunit les groupes Citroën, Accor et JCDecaux – se veut particulièrement innovant. Pour décongestionner les villes tout en répondant au mieux aux nécessités de déplacements de chacun, une plateforme de mobilité high tech et universelle (The Citroën Skate) devrait bientôt être associée à trois nouveaux pods serviciels.

    Un concept open source baptisé « Citroën Autonomous Mobility Vision », qui « repose sur une technologie Citroën autonome, électrique et agile. (…) En dissociant la plate-forme des services de mobilité, ce concept offre la possibilité de maximiser l’usage de la technologie autonome en multipliant les offres de services. The Citroën Skate peut en effet déplacer tous les Pods à la demande, sur voie dédiée, dans des conditions de confort incomparables grâce à l’expertise centenaire de Citroën en la matière », précise le communiqué de presse commun. Mais de quoi s’agit-il, au juste ?

    The Citroën Skate : une flotte autonome

    Au départ, une flotte The Citroën Skate, c’est-à-dire des robots de transport se déplaçant en continu (et sans chauffeur) au travers de la ville sur des voies dédiées. Ils devraient permettre « de fluidifier le trafic de 35% minimum » selon les trois partenaires. Cette sorte de skate-board (d’où son nom!) intègrera toute l’intelligence et la technologie permettant les déplacements en mode autonome et électrique. « Sa vitesse maximale est limitée à 25 km/h, voire 5 km/h afin d’assurer la sécurité de tous les usagers selon les zones. » Aucune crainte pour la circulation : avec ses 2,60 m de long, 1,60 m de large et 51 cm de haut, il ne devrait pas encombrer l’espace public !

    The Citroen Skate © Citroën

    Ce que seront les trois premiers Pods

    A terme, « Sofitel En Voyage » offrira une expérience de mobilité urbaine basée sur une hospitalité 2.0.« Spectaculaire et sculptural, le Pod « Sofitel En Voyage » est un parallélépipède architectural de verre et de marqueterie à l’ambiance intimiste, tout en étant ouvert sur l’extérieur. (…) Doté de portes coulissantes automatisées, il permettrait aux 2 à 3 passagers de s’installer confortablement à bord, avec leurs bagages dans un compartiment dédié. (…)Tout est pensé pour s’adapter aux goûts personnels de chacun, avec un bar qui s’ouvre comme une fleur à son toucher pour offrir boissons et mignardises, des revues, des fleurs fraîches, un système de sonorisation, des chargeurs à induction et un éclairage d’ambiance paramétrables. »

    Pod Sofitel en voyage © Accor

    Le Pod « Pullman Power Fitness » devrait offrir, quant à lui, une nouvelle façon de faire du sport tout en se déplaçant, avec des cours 24 heures sur 24 et une technologie intégrée. « Progressivement déployé dans les hôtels Pullman à travers le monde, ce programme prend vie de façon inédite en mobilité et sur demande. (…) Le Pod Pullman Power Fitness offrirait ainsi une expérience énergisante et étendue des salles de fitness Pullman où l’unique usager pourrait faire du sport de manière autonome et immersive, avec le rameur d’un côté et le vélo de l’autre, tout en se déplaçant au sein de la ville. »

    Enfin, JCDecaux City Provider délivrera pour sa part un service entre transports en commun et moyens de mobilité individuelle. Une solution de transport à la demande, accessible à tous. « La cellule propose à ses occupants le meilleur itinéraire, entre point de départ et de destination, grâce à l’intelligence de la technologie autonome, permettant d’optimiser le temps et la distance, tout en invitant à un moment agréable et apaisé au cœur de la ville. »

    JCDecaux City Provider © JCDecaux

    Reprenant les codes du mobilier urbain JCDecaux, il s’agira de « 2 espaces accueillants se faisant face, abrités sous un toit végétalisé : un espace ouvert, protégé des intempéries par un auvent, et un espace vitré fermé et lumineux. (…) A l’intérieur, les passagers disposent de prises USB pour charger tous les appareils nomades. Deux écrans interactifs enrichissent l’expérience de mobilité avec des informations et des services utiles pour planifier et suivre son trajet, disposer de renseignements sur la vie culturelle, touristique, associative, découvrir des lieux ainsi que des propositions d’activités vers lesquelles la cellule peut se diriger à la demande. »

    Pour quand ?

    Futuriste, le concept « The Urban Collëctif » a tout pour nous faire rêver ! De là à envisager le voir peupler les rues de nos villes dès demain il n’y a qu’un pas… qu’on ne franchira pas ! Car il s’agit encore (notamment) d’aménager les voies spécifiques sur lesquelles ces nouveaux engins circuleront. Aucune échéance n’a d’ailleurs été donnée. Pour autant, « avec la solution que nous présentons en partenariat avec Accor et JCDecaux, nous inventons la mobilité autonome pour tous. », s’est réjouit Vincent Cobée, Directeur Général de Citroën. On le comprend !