Retrofit: une première homologation en France

Retrofit Solex

D’abord autorisé dans de nombreux pays européens, le retrofit a tardé à s’imposer en France. Il consiste en la conversion d’un véhicule à moteur thermique de plus de 5 ans en véhicule électrique rechargeable et compte de nombreux avantages aussi bien en termes d’économie circulaire que de développement durable.

Un an après l’autorisation en France du retrofit par décret ministériel, l’entreprise NOIL a reçu la première homologation des services publics pour le rétrofit d’un cyclomoteur.

L’entreprise française, spécialisée dans les kits d’électrification de véhicules deux roues, vient d’annoncer son nouveau projet bercé par cette homologation: donner une seconde vie au mythique véloSolex qui a malheureusement été délaissé au fil des années à cause de problèmes techniques et contraintes réglementaires. “Notre homologation permet la conversion de plusieurs modèles de Solex: le 3 800, le 5 000 et le 3 300” précise Victor Breban, cofondateur de NOIL

L’entreprise équipe les cyclomoteurs d’une batterie amovible et d’un chargeur externe, idéal pour recharger sa batterie chez soi ou au travail. La batterie permet de parcourir 30km et il est même possible d’acheter une batterie additionnelle.

Enfin, la transmission d’origine par galet, qui fait le charme du Solex 3 800, reste fonctionnelle lors de la conversion électrique. Pour une conversion de votre Solex, comptez 499€.

NOIL ne compte pas s’arrêter là: “nous attendons actuellement une deuxième homologation pour des deux roues de 50CC d’ici un mois. Nos kits vont permettre de convertir des Peugeot 103, Vespa PX et 50. Dans l’attente de cette homologation, il est possible de précommander les kits d’électrification sur notre site internet”

Comment expliquer que NOIL soit la première entreprise à obtenir une homologation retrofit? La raison principale est que le processus est long et coûteux. Les services administratifs découvrent également le retrofit ce qui rallonge les délais de gestion des dossiers. De plus, l’homologation demande de nombreux tests et vérifications sur la sécurité et la performance des véhicules pour un prix minimum de 10 000€ par homologation pour des entreprises comme NOIL. 

L’homologation, une fois obtenue, concerne les véhicules avec les mêmes caractéristiques techniques. A quand les premiers rétrofits de voitures iconiques?