Motos et scooters électriques: Le salon EICMA est de retour!

    NawaRacer

    Après son annulation l’an dernier, c’est du 25 au 28 novembre que se tient à Milan, la nouvelle édition du salon EICMA consacré aux deux-roues motorisées. A la clé, de nombreuses nouveautés annoncées. En voici quelques-unes. Et, pour chacune d’entre elles, c’est une grande première chez leur constructeur!

    Malaguti passe à l’électrique

    Fort de ses 70 ans d’existence, le fabricant de deux-roues italien Malaguti s’était jusqu’ici limité aux seuls deux-roues thermiques. Il opère ces temps-ci un virage stratégique d’importance qui se concrétise par la présentation à Milan de son premier scooter électrique. Le Malaguti E-Mission devrait s’appuyer sur son dernier-né, l’urbain Mission 125. Un équivalent 125 cc donc, décliné en deux configurations de batteries permettant jusqu’à 100 km d’autonomie. 

    Malaguti E Mission

    Vmoto se lance dans le haut de gamme

    Vmoto se lance dans la moto électrique haut de gamme avec Stash, un premier modèle présenté à EICMA. Jusque-là, le constructeur australien s’était spécialisé dans le segment grand public avec sa marque Super Soco. Imaginé par Adrian Morton (l’ancien directeur du design de MV Agusta), ce modèle premium devrait apporter «un nouveau concept de mobilité», selon Vmoto. Ce que l’on sait, en tout cas, c’est que la Stash sera proposée en une version 125 cc. Et qu’avec ses 105 km/h de vitesse maximale, elle disposera d’une batterie cumulant 7,2kWh pour une autonomie annoncée de 250 km. Attendue chez les concessionnaires dans le courant de 2022, on connaît déjà son prix: à partir de 4 690 €.

    Moto Vmoto
    Vmoto Stash

    Kawasaki arrive sur le marché du V.E.

    Annoncée depuis deux ans, la première moto électrique signée Kawasaki s’est officiellement dévoilée à Milan. Un modèle assez proche de l’Endeavour EV, notamment par son design. Côté mécanique, on attend finalement une puissance plus importante que les 27 ch (20 kW) d’abord annoncés. Même chose pour l’autonomie, puisque la batterie pourrait permettre plus que les 100 km prévus. Cette Kawasaki devrait aussi proposer un système de recharge rapide. A suivre!

    Moto électrique Kawasaki
    Kawasaki

    NawaRacer: Une Française très prometteuse 

    Elle aussi fut dévoilée il y a deux ans: la moto électrique NawaRacer conçue par la Française Nawa Technologies (spécialisée dans le stockage d’énergie) s’est donc montrée pour la première fois à l’EICMA. Sa spécificité? En s’appuyant sur des batteries au lithium-ion alliées à la technologie NAWACap, elle optimise le stockage d’électricité. En clair, «NAWARacer est la première moto 100% électrique équipée d’une batterie hybride qui combine le meilleur de la puissance des super condensateurs et de l’énergie des batteries lithium», annonce son fabricant. Une hybridation qui permet de réduire la taille de la batterie, donc le poids. Et, bien sûr, les temps de recharge. Résultat, son autonomie pourrait flirter avec les 300 km. Mais patience! A ce stade, sa production en série n’est pas encore confirmée.

    Fantic: Un scooter électrique 100% italien

    Le fabricant italien Fantic propose son premier scooter électrique. Conçu pour la ville, il arbore un design minimaliste, une couleur verte flashy, des roues 16 pouces, et des freins à disque avant et arrière. N’oublions pas son moteur 3 kW pour un maximum de 100 km d’autonomie. Deux versions seront proposées: un 50 cc (avec batterie de 2,2 kWh), et un 125 cc (4,4 kw). Entièrement conçu sur la péninsule, sa commercialisation pourrait débuter dans le courant de l’année prochaine.

    Scooter électrique Fantic
    Fantic

    Niu passe à la moto électrique

    Après les scooters, le célèbre fabricant chinois vient d’officialiser l’arrivée en Europe à l’été 2022 de sa première moto électrique, la Niu RQi Sport. Cet équivalent 125 cc, son moteur électrique 5 kW et ses deux batteries amovibles de 2,6 kWh, permettront une autonomie d’environ 120 km pour un temps de charge estimé à 7 heures. Le tout pour une vitesse maximale de 110 km/h. L’un de ses principaux atouts devant être le mode «boost» censé faciliter les démarrages et les dépassements. Son prix? 6 999 €.

    Moto électrique Niu
    Niu RQi Sport