Guides Pratiques :

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...

Vélo: tout ce qu’il faut savoir pour transporter son enfant en toute sécurité

Vous aimez vous déplacer à vélo, mais votre enfant...
Moto & scooterZeway: «Non, nous ne sommes pas candidats à l’appel d’offre de la...

Zeway: «Non, nous ne sommes pas candidats à l’appel d’offre de la Ville de Paris!»

Ces derniers temps, dans les médias, la Parisienne ZEWAY a souvent été présentée comme opérant sur le marché du scooter électrique en free floating. Ce qui en faisait donc un potentiel candidat à l’appel d’offre actuel. Mea culpa! La Directrice Générale France et co-fondatrice de ZEWAY, Stéphanie Gosset, met pour nous les points sur les i. L’occasion d’évoquer aussi sa riche actualité. Et son prochain développement.

Souvent vue (à tort) comme un opérateur de scooters électriques en libre-service, Zeway n’en est pourtant pas un. Comment vous positionnez-vous?

Stéphanie Gosset: «ZEWAY reste exclusivement positionnée sur le marché du scooter personnel, dont seule la batterie est partagée. Nos utilisateurs restent pleinement responsables de leur scooter, qu’ils ont en détention propre. Ceci, au travers d’un contrat de location d’une durée plus ou moins longue (de deux mois à cinq ans). Nous ne sommes donc pas un opérateur de scooters en sharing comme Cityscoot ou Yego, mais bien un opérateur d’infrastructures de stations d’échange et de batteries partagées

SwapperOne

Plus précisément, quelle est l’offre de ZEWAY? Et pour quel profil d’usagers?

S.G.: «Nous proposons une solution de scooters électriques à batterie échangeable unique en Europe. Il s’appuie sur un réseau de quarante stations d’échange situées à Paris et dans sa première périphérie. Ces stations permettent à l’utilisateur d’échanger sa batterie vide contre une pleine en moins d’une minute. Ce qui supprime les longs temps de recharge (50 secondes contre 5 heures le plus souvent) et les problèmes d’autonomie! Cette solution est proposée sous forme d’un abonnement tout inclus à partir de 130€/mois. Il comprend la location de son scooter personnel avec kilométrage et accès illimité aux stations d’échanges, une assurance tous risques, la maintenance et l’application ZEWAY. Ainsi, nous pouvons offrir une solution fluide et compétitive aux particuliers et aux professionnels à la recherche d’une mobilité propre, sans contraintes.»

Où peut-on trouver ces stations?

S.G.: «Le réseau ZEWAY tisse sa toile sans empiéter sur l’espace public, grâce à des partenariats stratégiques avec BNP Paribas, Monoprix, ESSO et un réseau de laveries. Nos stations d’échange sont installées dans certains points de vente de ces enseignes, afin d’assurer un maillage large. Avec une station à moins de deux kilomètres, où que l’on soit dans Paris.»

«Avec notre nouvelle gamme élargie, ZEWAY pourra répondre plus complètement aux usages des particuliers et des professionnels. Notamment à ceux des livreurs du dernier kilomètre.»

Stéphanie Gosset, Directrice Générale France et co-fondatrice de ZEWAY

Vous vous apprêtez à élargir votre gamme en janvier. Pourquoi?

S.G.: «Notre premier modèle est le swapperOne, un équivalent 50cc. Il est à la fois maniable (74 kg), nerveux (moins de 5 secondes pour atteindre 40km/h), et puissant grâce à son moteur de 3 kW. Ses dimensions compactes permettent, même à deux, de circuler avec fluidité, sans bruit ni pollution. Il sera en effet complété par la gamme swapperX, disponible en version 50cc et 125cc, et en une version Pro. Ces scooters seront équipés de deux batteries swappables à l’infini. SwapperX (l’équivalent 125cc) pourra rouler jusqu’à 80km/h et circuler sur le périphérique et les autoroutes franciliennes. Son prix de lancement sera de 149 €/mois. Les clients intéressés peuvent d’ores et déjà réserver un essai (ils se feront dès janvier). Bref, avec cette nouvelle gamme élargie, nous pourrons répondre plus complètement aux usages des particuliers et des professionnels. Notamment à ceux des livreurs du dernier kilomètre.»

D’autres projets?

S.G.: «Nous ambitionnons d’étendre notre réseau de stations en région parisienne. Et de déployer ce service dans de nouvelles villes françaises en 2022. Avant de nous étendre l’année suivante aux autres capitales européennes.»

Latest

Stationnement payant pour les deux-roues. Prix, plateforme, parkings: toutes les infos

L’adjoint de la mairie de Paris chargé des déplacements...

Qu’est-ce que le Randopolitain qui vient d’être créé en Ile-de-France? 

Inauguré le 26 juin prochain, le Randopolitain vise à...

Top 5 des VAE pliants

Avec les vacances en approche, vous souhaitez prendre votre...

Plan de Mobilité Employeur: ce qu’il faut savoir

Le Plan de Mobilité Employeur... c'est quoi? Le Plan De...
Newsletter
Guides Pratiques

Voiture électrique: nos conseils pour bien charger et préserver votre batterie

Faut-il laisser sa voiture électrique se décharger complètement? Ou...

Voiture électrique: à quelles associations demander conseil?

Vous voulez passer à l’électrique, mais vous vous posez...

Vélo: tout ce qu’il faut savoir pour transporter son enfant en toute sécurité

Vous aimez vous déplacer à vélo, mais votre enfant...

Voiture électrique: où la recharger et à quel prix?

Vous songez à passer à l’électrique, mais vous ne...

Vélo: vers quelles associations se tourner pour de bons conseils?

L’achat d’un nouveau vélo vous tente mais vous ne...

Stationnement payant pour les deux-roues. Prix, plateforme, parkings: toutes...

L’adjoint de la mairie de Paris chargé des déplacements l’a confirmé ce mardi: c'est la fin de la gratuité du stationnement à Paris pour...

Qu’est-ce que le Randopolitain qui vient d’être créé en...

Inauguré le 26 juin prochain, le Randopolitain vise à superposer le réseau des transports en commun d’Ile-de-France à celui des sentiers de grande randonnée...

Sondage: Face à la baisse du pouvoir d’achat, 56%...

Devant l’explosion du prix des carburants, les Français ont-ils délaissé leur voiture pour les transports en commun? Les jugent-ils au juste prix? Un récent...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.