Mobilité durableMoto & scooter électriquesQuelles aides pour l’achat d’un deux-roues électrique? 

Quelles aides pour l’achat d’un deux-roues électrique? 

« Zones à Faibles Émissions« , vignette Crit’Air ou flambée du prix de l’essence, l’avenir se ternit pour le moteur thermique et il va bientôt falloir que nous passions tous à l’électrique. Heureusement, l’État, les régions et les municipalités soutiennent cette transition. Notamment grâce à des subventions et des bonus à l’achat de deux-roues.

Tous les Français en bénéficient

L’État accompagne l’achat des deux-roues ou trois roues et quadricycles à moteur électrique. Deux catégories de véhicules sont éligibles à cette contribution. Si la puissance du véhicule est supérieure à 2 kW, le montant de l’aide est de 250 euros par kWh d’énergie, dans la limite de 900 euros. Si la puissance du véhicule est inférieure à 2kW, l’allocation est calculée à 20% du prix du véhicule, dans la limite de 100 euros.

Pour bénéficier de ce soutien financier, vous devez acquérir un véhicule neuf ou souscrire à une location longue durée. Le vendeur peut directement déduire le versement de cette aide. Mais il est aussi possible d’en faire la demande personnelle dans les six mois après l’acquisition. Ou dans les six mois suivant le premier versement du loyer. Notez bien que le véhicule ne peut pas être vendu l’année suivant la première immatriculation. 

Du côté des mairies

Certaines municipalités veulent aussi encourager la pratique de l’utilisation du deux-roues non polluant en proposant des aides financières. Par exemple, la mairie de Paris encourage ses administrés à passer à une motorisation verte en subventionnant l’achat d’un véhicule neuf à faible motorisation. Soit à une vitesse limitée de 45 km/h. Tous les Parisiens peuvent ainsi disposer d’une réduction de 33% du prix d’achat hors taxe de leur véhicule plafonnée à 400 euros. Vous pouvez retrouver les informations nécessaires sur le site Téléservice de la mairie de Paris. 

Hors de l’Île-de-France, il faut se tourner du côté de Nice pour trouver un dispositif équivalent. La métropole azuréenne a suivi l’exemple de Paris en augmentant sa participation à l’achat d’un deux-roues électrique. Auparavant de 200 euros, la contribution est passée à 400 euros. En France, d’autres communes participent à la transition écologique des deux-roues comme Aix-les-Bains (depuis 2007) ou Villeneuve-lès-Avignon. N’hésitez pas à consulter le site de votre commune afin de voir si elle participera à l’achat de votre prochain véhicule. 

Achat deux-roues

Ces bonus peuvent être complétés par la prime à la conversion. Cette aide vise à renouveler le parc de véhicules de l’Hexagone en favorisant l’échange des véhicules polluants contre des véhicules propres. Son montant varie en fonction du revenu du demandeur. Elle peut aller jusqu’à 1100 euros si le revenu fiscal de référence est inférieur à 13 489 euros. S’il est supérieur, le montant sera maximum de 100 euros. 

Le coin des pros’

Les particuliers ne sont pas les seuls à être accompagnés dans cette transition. Les entreprises bénéficient aussi du bonus écologique de l’État. En Île-de-France, les auto-entrepreneurs, les artisans, les professionnels, les taxis et les entreprises de moins de 500 salariés disposent aussi d’une aide particulière. Une subvention de 1500 euros a été mise en place pour l’acquisition de deux-roues, trois roues et quadricycles à moteur électrique. Un seul véhicule peut en bénéficier par entreprise. Si c’est un établissement parisien, l’allocation peut se cumuler avec les 400 euros de la commune. 

Pour plus de conseils personnalisés, lors de l’achat de votre véhicule, renseignez-vous auprès de votre concessionnaire. Il décryptera si vous être éligible à une aide à l’achat et il pourra vous épauler durant les démarches. Une bonne chose pour ceux qui sont atteints de phobie administrative.  

Les + récents

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient...

Metafore: Pour des événements d’entreprise 5 étoiles… et durables!

Né en 2020, cet opérateur propose d’organiser des événements...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre...

RSE: L’innovation durable bientôt au cœur des stratégies d’entreprise?

Longtemps Directrice Innovation dans l’industrie, Laetitia Gazagnes est aujourd’hui...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

Mobilités douces: Le point sur les offres de scooters...

Dans toutes les grandes villes de France, de nombreuses solutions existent qui permettent de privilégier des moyens de déplacement durables. Make a Move vous...

Le contrôle technique des deux-roues va devenir obligatoire

L'histoire sonne comme une série aux multiples rebondissements. Fin juillet, le gouvernement a décidé d’abroger le décret rendant obligatoire le contrôle technique des deux-roues....

Deux-roues électriques: Les principales nouveautés du Mondial de l’Auto

Après quatre ans d’absence, le Mondial de l’Auto s’est tenu du 17 au 23 octobre à Paris. Avec quelques belles nouveautés du côté des...