Mobilité durableFlottes durablesFlottes en libre-service: Quand le MaaS bouleverse la stratégie commerciale des opérateurs

Flottes en libre-service: Quand le MaaS bouleverse la stratégie commerciale des opérateurs

Jusqu’à récemment, impossible de réserver un engin dans une flotte en libre-service sans passer par l’application mobile de l’opérateur. Mais l’époque a changé: les plateformes MaaS sont passées par là, modifiant les usages et bouleversant les certitudes des grands acteurs. Explications.

«L’essor du MaaS commence maintenant»

Destinées à nous faciliter la vie (et à nous faire gagner du temps!), les applications MaaS sont devenues incontournables, toutes prêtes à nous fournir les informations nécessaires à nos trajets. Des applis qui se déploient à vitesse grand V. Et qui révolutionnent la mobilité, quand bien même elles ne sont pas si nouvelles! Car est-il nécessaire de rappeler que des sites connus depuis longtemps, comme Google Maps, Waze, Citymapper ou Mappy, ont tous été des précurseurs ? Tout juste leurs usagers ne pouvaient-ils pas encore disposer de la quantité de services que les plus récents permettent aujourd’hui. Comme chez Bonjour RATP.

Vélib’, Marcel et Tier ont rejoint la RATP

Lancée à la mi-juin 2021 suite au rachat de Mappy par la régie parisienne, la nouvelle plateforme ne se contente plus de vous donner l’état du traffic et votre trajet idéal en métro, en bus, en RER ou à pied. Plusieurs autres modes de transport qui vous indiqueront le chemin le plus rapide ou le moins coûteux ont été inclus. A vous de voir ensuite si vous souhaitez vous contenter du métro ou opter pour une des autres solutions proposées. Eric Alix, Président de RATP Smart Systems, l’affirmait au moment du lancement de l’application: «Lessor du MaaS commence maintenant avec la Loi dorientation de mobilités (LOM) qui oblige à partager les données et qui a mis en place des autorités organisatrices de mobilités (AOM).»

Ainsi, trois premiers opérateurs ont rejoint Bonjour RATP : Vélib’ et ses 20 000 vélos parisiens, la plateforme de VTC Marcel, et TIER avec ses 5 000 trottinettes électriques. Dès début 2022,  Lime viendra ajouter les différents véhicules de ses flottes en libre-service au catalogue!

«En intégrant ces services, les opérateurs pensent pouvoir garder le contrôle de la relation client, qui est évidemment le nerf de la guerre!»

Dimitri Tsygalnitzky, Directeur Général France de Freenow

Un changement de stratégie radical!

Mais Bonjour RATP n’est évidemment pas la seule plateforme à proposer ce type de services. Uber l’a devancé dès 2018, après le rachat des vélos électriques Jump, puis l’intégration à son offre des trottinettes Lime et des scooters Cityscoot. Et d’autres ont suivi, comme aujourd’hui de nombreuses agglomérations ou des réseaux de transport. Ou comme des enseignes privées telles que FreeNow et Bolt. Un moyen d’enrichir singulièrement l’offre des ces différentes plateformes. Et, surtout, un changement radical de stratégie pour les différents opérateurs. Car on s’en souvient : il y a encore peu, impossible de passer outre l’appli dédiée de l’enseigne. Chacun «jouait dans son coin» sans interaction possible. Mais voilà que depuis quelques mois tout change! Normal. Face à une concurrence de plus en plus riche, il faut bien faire face, asseoir sa notoriété, puisqu’à rester isolé, on risque de se laisser dépasser. Et d’y laisser quelques plumes…

La fin de l’excès de confiance?

Pour Dimitri Tsygalnitzky, Directeur Général France de FreeNow (qui compte Tier, Share Now, Voi, Cooltra et, depuis ce mois de novembre, Dott parmi ses partenaires), «tous réalisent qu’il existe d’autres moyens d’attirer les clients que leur propre application mobile. Bien sûr, il y a quatre ou cinq ans, avoir une application de trottinettes ou de vélos était très novateur. Mais aujourd’hui, il en existe énormément, et cela devient confondant. Alors, en intégrant ces services, forcément les opérateurs pensent pouvoir garder le contrôle de la relation client, qui est évidemment le nerf de la guerre! Bref ils ont tout intérêt à multiplier les partenariats. Quitte à risquer une cannibalisation. Mais, au moins, ils comprendront mieux le marché plutôt que de conserver cet excès de confiance de se dire qu’en demeurant mono-opérateur on peut satisfaire les citadins d’aujourd’hui!» Dans ce secteur en constante évolution, difficile de prévoir la prochaine étape, mais une chose est sûre: le «chacun de son côté» commence à sérieusement battre de l’aile!

trottinette électrique lime MAAS
Trottinette en libre-service Lime
Les + récents

Pollution lumineuse: Les Français appellent à la sobriété!

Un sondage réalisé pour le compte de l'ANPCEN vient...

Metafore: Pour des événements d’entreprise 5 étoiles… et durables!

Né en 2020, cet opérateur propose d’organiser des événements...

Qu’est-ce que l’urbanisme durable?

Face aux enjeux et à l’urgence actuelles, repenser notre...

RSE: L’innovation durable bientôt au cœur des stratégies d’entreprise?

Longtemps Directrice Innovation dans l’industrie, Laetitia Gazagnes est aujourd’hui...

Le tri des biodéchets bientôt obligatoire chez les particuliers

A partir du 1er janvier prochain, conformément à la...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à...

Dans le cadre des Assises du financement des transports qui se sont déroulées ce 23 janvier, Jean Castex a rappelé les principaux points de...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes et, comme d’habitude, c’est un flot d’innovations qui a été dévoilé. Avec une tendance de...

Décarbonation, modernisation, RSE… La RATP dresse son bilan 2022

Dans un communiqué de presse, le Groupe RATP a dressé un bilan de cette année 2022 en demi-teinte. En en gardant évidemment que le...