Mobilité durableFlottes durablesCaocao veut révolutionner le monde du VTC

Caocao veut révolutionner le monde du VTC

Si elle n’est pas la plus connue de toutes, son nom ne cesse de grandir. Venue de Chine, cette plateforme VTC propose une flotte composée à 100% de véhicules à faibles émissions. Veruschka Becquart, Directrice du développement, du marketing et de la communication de Caocao Mobility Paris, nous en dit plus.

Pouvez-vous nous présenter Caocao? 

Veruschka Becquart: «Caocao (qui se prononce Tsao Tsao) est née de la volonté du groupe automobile Geely. L’idée était de proposer une solution de mobilité responsable. Elle existe en Chine depuis 2015. et a pour particularité de proposer un service de véhicules à faibles émissions. Aujourd’hui, Caocao transporte 62 millions d’usagers chinois, ce qui en fait là-bas l’un des leaders de la mobilité. Fort de ce succès et du potentiel économique de la France (et de Paris), en août 2019 Geely a contribué à la création de la start-up Caocao Mobility Paris. La plateforme a été lancée en janvier 2020 avec le service «Elégance» et son véhicule emblématique le LEVC-TX. Puis, nous avons proposé «Atmosphère» en janvier 2021. Enfin, nous avons amorcé un travail de contractualisation avec une clientèle professionnelle par le biais de notre offre Entreprises lancée en avril 2021.»

voiture caocao devant la Tour Eiffel
Modèle LEVC-TX

Vous avez pour objectif de révolutionner le monde du VTC. De quelle façon?

V.B.: «Nous souhaitons proposer une alternative avec un service de VTC responsable, accessible et décarboné pour tous. « Prendre soin de son environnement tout en l’observant », tel est l’un de nos principes. Ainsi, le LEVC-TX est doté d’un système de freinage régénératif qui permet de limiter les émissions de CO2 à 20g/km. Avec «Atmosphère», celles-ci se situent entre 0g et 104g. Et notre service ne propose aucun véhicule thermique.De cette manière, l’objectif de Geely est d’atteindre la neutralité carbone en 2023, le zéro émission nette en 2035».

Que sont les «+» pour vos clients?

V.B.: «Le LEVC-TX a été conçu pour répondre aux besoins des chauffeurs comme des clients. Il constitue un critère véritablement différenciant sur le marché du VTC. L’espace passager peut accueillir six personnes et dispose d’une vitre de séparation pour plus de confidentialité. De plus, il offre également un environnement de voyage agréable grâce à un toit panoramique et une motorisation silencieuse. Côté chauffeur, tout est pensé pour rendre la conduite agréable: tableau de bord ergonomique, siège surélevé etc… De même l’accessibilité est au cœur de nos priorités. C’est pourquoi tous les véhicules du service « Elégance » disposent d’une rampe d’accès pour les fauteuils PMR et d’un marchepied qui permet aux personnes à mobilité réduite de pouvoir monter à bord facilement. A ce jour, vingt-deux chauffeurs ont été formés à leur accueil. Et notre objectif est d’en former 80% d’ici dix-huit mois.»

service caocao
Crédit: L’Automobile & L’Entreprise

Vous offrez depuis peu la possibilité à vos chauffeurs de devenir salariés…

V.B.: «Oui, depuis juillet dernier nous avons lancé ce dispositif de recrutement en CDI via notre filiale ESQ. L’objectif est de compléter notre flotte, qui est composée jusque là principalement de partenaires indépendants. Mais cela répond aussi à une demande des chauffeurs. En novembre, nous avons également rejoint le «Village Mobilité» initié par le groupe DriveOne à Aubervilliers (93). Il s’agit du premier hub de mobilité dédié aux VTC et aux flottes automobiles pour permettre aux chauffeurs de recharger leurs voitures électriques facilement, Et pour se reposer et échanger dans un espace convivial.»

«Depuis 2020, plus de 100 000 passagers se sont inscrits sur le service. Et les chauffeurs ont parcouru plus de 6 000 000 kilomètres en électrique.»

Veruschka Becquart

Vous fêtez donc vos deux ans. Quel premier bilan tirez-vous de votre implantation en Ile-de-France? 

V.B.: «Les chiffres sont encourageants puisque plus de 100 000 passagers se sont déjà inscrits sur le service Caocao Mobility Paris. Et les chauffeurs ont parcouru plus de 6 000 000 kilomètres en électrique. Nous avons su faire preuve de résilience et d’adaptabilité pour répondre à une demande fluctuante liée au contexte sanitaire. Être une start-up nous permet d’être réactif. Et d’innover pour s’adapter rapidement aux mutations des habitudes de mobilité urbaine.»

Quel est le profil de vos clients?

V.B.: «En se basant sur nos études, ils auraient majoritairement entre 25 et 35 ans, et le critère environnemental est important dans leur choix de mode de déplacement. Mais nous constatons que les véhicules «Elégance» répondent à un éventail plus large. En effet, les familles, tout comme les groupes d’amis, constituent une part importante car le véhicule se prête aux voyages de groupes.»

Outre votre ancrage dans la mobilité durable, le haut-de-gamme ne serait-il pas votre autre «marque de fabrique»? 

V.B.: «Nous misons en effet sur un service haut de gamme et un véhicule qui sort de l’ordinaire. Cependant, nous voulons qu’il reste accessible à tous. Concrètement, pour des courses en individuel nos tarifs sont très compétitifs: 9,50€ minimum pour «Elégance», 7€ pour «Atmosphère». De plus, le tarif minimum d’«Elégance» reste le même, que vous voyagiez seul ou à six. Bref, plus que le haut-de-gamme, notre « marque de fabrique » reste notre véhicule unique. Et la qualité des services proposés. D’ailleurs, ce sont les deux premiers éléments différenciants cités par nos clients.»

intérieur de voiture caocao
Intérieur d’un véhicule – Crédit: Yann Foreix

Des projets pour cette année anniversaire? 

V.B.: «Ils sont nombreux. Pour en citer quelques-uns, tout d’abord accroitre le nombre d’usagers tout en développant notre niveau de services. Nous poursuivrons aussi le recrutement et la formation de nos chauffeurs. Nous renforcerons notre offre vers les entreprises, ainsi que la mise à disposition de véhicules pour des événements. Enfin, nous espérons le retour de la clientèle touristique internationale!»

Au fait, que signifie Caocao?

V.B.: «Cao Cao était un personnage mystique en Chine antique. Lorsqu’on l’appelle, il arrive vite!»

Les + récents

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

5 innovations pour amener la transition écologique à la maison

Pas un mois ne passe sans que naissent de...

Le fabricant de meubles Gautier s’implique dans le marché de la seconde main

Fortement engagé dans l’éco-responsabilité, depuis l’achat de ses bois...

Transition énergétique: Quelles aides pour les entreprises?

Dans la grande majorité des cas, pour les entreprises,...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes...

Quand les territoires doivent se réinventer…

Face aux enjeux climatiques et au nouveau modèle économique...

Après Madrid et Copenhague, les Mobility Meetings s’installent à...

C’est le 13 décembre que se tiendra le premier «Mobility Meetings Live Paris». De 9h à 13h, Mobility Makers proposera aux professionnels de la...

Lime s’engage pour la seconde vie des batteries

Les batteries usagées des trottinettes et des VAE des flottes Lime connaîtront bientôt une nouvelle vie. Une innovation 100% made in France! C'est à l’occasion...

Flottes électriques : Comment réussir au mieux la transition? 

La loi l’impose: c’est 70% de véhicules électriques ou hybrides rechargeables que devront compter nos flottes à l’horizon 2030. Mais comment assurer la transition...