Quand les flottes s’organisent, et intensifient leur passage à l’électrique!

    Flottes de scooters électriques
    Scooters Cityscoot

    Une réorganisation des flottes de scooters électriques en libre-service à Paris. Un verdissement qui s’accélère du côté de chez Chronopost. Et chez Volkswagen des offres renforcées pour inciter les entreprises à passer à l’électrique… Pas de doute, les flottes sont au cœur de l’actualité!

    Après les trottinettes, la Mairie de Paris réorganise ses flottes de scooters

    Après la remise en ordre de ses flottes de trottinettes en libre-service, la Mairie de Paris compte bien en faire de même avec les scooters électriques. Son appel à concurrence auprès des opérateurs débutera le 13 décembre. Parmi les principaux critères de sélection, David Belliard (l’adjoint en charge des mobilités) souhaite retenir principalement ceux liés «aux types dengins, au respect de leurs critères environnementaux, à la qualité des services et leur capacité à se déployer». Si cinq opérateurs (Cityscoot, Lime, Cooltra, Yego et Zeway) sont actuellement présents dans les rues de Paris, ce ne seront plus que deux ou trois qui devraient l’être au terme de cet appel d’offres. Ils seront autorisés à «déployer jusqu’à 2.500 engins chacun jusqu’en 2023», promet David Belliard. L’équipe municipale annoncera son choix dans le courant du mois de juin pour un déploiement (ou un renouvellement de contrat) en septembre.

    Chronopost poursuit le verdissement de l’ensemble de sa flotte

    Depuis qu’en 2019 Chronopost a annoncé investir 25 millions d’euros à cet effet, le spécialiste de la livraison express de colis poursuit intensivement le verdissement de sa flotte. Parmi ses quelques 4 000 véhicules, ceux à faibles émissions avaient déjà été portés à 770 en 2020. Ils seront plus dun millier à la fin 2021. Chronopost passerait ainsi de «0 à 20% de livraisons de colis en véhicules électriques, au gaz naturel ou en vélos cargos en France». Rappelons que son objectif est de livrer un colis sur deux avec ce type de véhicules d’ici 2025.

    Flotte véhicules électriques Chronopost
    Chronopost

    En attendant, 360 véhicules à faibles émissions viennent d’enrichir récemment les flottes Chronopost de 24 villes françaises, portant le nombre d’agglomérations pourvues à 41. Comme à Reims et à Grenoble, par exemple, où les agences locales disposent désormais de 14 nouvelles V.E. et de neuf bornes de recharges. Ou comme à Valence, ses 7 V.E. et ses cinq bornes. Mais ces flottes de livraison du dernier kilomètre ne sont pas les seules concernées, le parc de poids-lourds aussi. Des véhicules fonctionnant au GNV devraient réaliser d’ici peu, une soixantaine de liaisons routières quotidiennes. L’objectif étant d’assurer 20% des liaisons routières de cette façon en 2025.

    Groupe Volkswagen: Pour des flottes d’entreprises 100% électriques… et multimodales!

    En route vers l’électrification, le Groupe Volkswagen ne se penche pas seulement sur ses modèles présents en concessions. Sur le marché B2B aussi. Et pour cause: du côté de son enseigne dédiée à la mobilité des entreprises, Fleet Solutions Volkswagen Group, on observe une nette tendance à l’électrification. «Grâce à notre large panel de véhicules électriques et en cohérence avec l’évolution du marché, nous sommes énormément sollicités», observe Jean-Marc Prince, le directeur de Fleet Solutions Volkswagen Group. Pour accompagner la tendance, le groupe a donc élargi ses offres. Outre ses modèles électriques ou PHEV bien connus (ID.3, ID.4, Škoda Enyaq iV, Audi Q4 e-tron, Seat Born etc…), l’enseigne mise sur des propositions globales de mobilité, à la fois flexibles et sans engagement. C’est ainsi, par exemple, que Seat (via Seat Mo), propose des véhicules associés à un scooter et/ou à une trottinette.

    Volkswagen ID.4 2021