Hydrogène: HysetCo soutenue par l’ADEME à hauteur de 13,5 millions d’euros

    taxi hydrogène hysetco

    Lauréate de l’appel à projets lancé par l’ADEME, la société HysetCo – pionnière en matière de distribution d’hydrogène bas carbone ouverte au public – s’apprête à donner un grand coup d’accélérateur. Son échéance? Les J.O. de Paris en 2024! 

    Une accélération massive

    Pionnière de la mobilité hydrogène, HysetCo est une co-entreprise née en 2019 de l’association d’Air Liquide, d’Idex, de Toyota et de la STEP (mieux connue sous sa dénomination commerciale Hype). Deux ans après sa création, HysetCo gère le premier réseau de distribution d’hydrogène bas carbone d’Ile-de-France. Et est aussi le premier gestionnaire de flotte de véhicules hydrogène en France. Grande nouvelle : la société vient d’annoncer fin décembre être lauréate de l’appel à projets de l’ADEME, «Ecosystèmes Territoriaux Hydrogène». A la clé, une subvention de 13,5 millions d’euros. Ce qui devrait lui permettre d’accélérer encore son rapide développement! Ainsi la société va-t-elle pouvoir assurer la construction de six nouvelles stations de distribution d’hydrogène en Ile-de-France. Avec le déploiement de 200 nouveaux véhicules. Notons qu’en janvier 2021, HysetCo avait déjà séduit plusieurs investisseurs à hauteur de 80 millions d’euros.

    «Le fort soutien de lADEME (…) est la confirmation que le positionnement unique de HysetCo est la clé pour garantir la réussite du passage à la mobilité hydrogène zéro émission pour les professionnels.»

    Loïc Voisin, Président d’HysetCo

    Développer les infrastructures autant que les usages

    Ces nouvelles stations viendront donc compléter les trois stations HysetCo déjà opérationnelles (à Orly, Roissy et Porte de la Chapelle). Sans oublier la plus grande station de production/distribution dEurope qui sera inaugurée très prochainement, Porte de Saint Cloud. Objectif annoncé: une tonne d’hydrogène bas carbone par jour. Cette station précédera la création d’une autre, à l’identique, sur l’aéroport du Bourget. Enfin, n’oublions pas la croissance exponentielle de sa flotte de taxis hydrogène, suite au rachat de la société SLOTA fin 2020: 600 taxis ont été transformés progressivement.

    Une capacité de distribution multipliée par dix !

    Mais HysetCo ne compte évidemment pas en rester là: elle prévoit désormais – toujours grâce à cette subvention – le déploiement de véhicules hydrogène utilitaires (bennes à ordures, engins de nettoiement, et autres véhicules à usage professionnel). Dans un communiqué publié le 21 décembre, Loïc Voisin, Président d’HysetCo,se réjouissait. Ce soutien de l’ADEME «nous permet de multiplier par dix notre capacité de distribution. Cest la confirmation que notre positionnement unique – avec le développement coordonné des infrastructures et des usages – est la clé pour garantir la réussite du passage à la mobilité hydrogène zéro émission pour les professionnels. Et pour contribuer activement aujourdhui et demain à des villes sans pollution.»

    En ligne de mire… les J.O. de Paris !

    Tant pour l’Etat que pour HysetCo ce grand coup d’accélérateur n’est évidemment pas un hasard du calendrier. En ligne de mire, les Jeux Olympiques de Paris 2024. La ville hôte ambitionne en effet de faire de ce positionnement une véritable vitrine mondiale. Quant à HysetCo, elle s’est fixée cette échéance pour gérer une quinzaine de stations bas carbone en Ile-de France. Ceci, au profit d’une clientèle espérée (à même horizon) à 10 000 véhicules.