Renault dans l’univers de l’électrique avec la nouvelle Twingo ZE

Must read

Cette année les citadines électriques françaises sont sur le devant de la scène et si Peugeot se place en top des ventes en ce début d’année 2021 avec la e-208, la marque au losange n’est pas en reste.

En effet, Renault est à l’honneur cette année en matière de citadine, puisqu’après la Zoe, le losange s’affirme avec sa nouvelle Twizzy et ses portières en élytres (comme les Lamborghini) s’inscrivant dans un schème similaire à la Ami de chez Citroën. Mais Renault surfe surtout sur la tendance avec la nouvelle Twingo électrique zéro émission au design très urbain au prix de départ de 21 350 €. 

Si la Zoé reprend les codes de la Clio 4, la Twingo jumelle un design conforme à celui de sa prédécesseur thermique facilitant ainsi, pour la marque, l’industrialisation du modèle. Elle affiche un coffre de 240 litres qui est presque supérieur à la version thermique. Petit plus de la Twingo est qu’elle propose trois modes de freinage régénératif, que l’on sélectionne à partir de sa commande de boîte. 

Toutefois, elle décline une motorisation dérivée de la Zoe, puisqu’elle arbore un moteur de 82 chevaux qui peut aller jusqu’à 135 km/h et demande 12,6 secondes pour passer de 0 à 100km/h. Pour autant, elle dispose d’une batterie conséquente de 21,3 kWh placée sous le plancher arrière de même que son moteur placé à l’arrière du véhicule permet de ressentir une petite propulsion car cela permet aux roues avant d’avoir plus de place pour braquer. De plus, la Twingo affiche des prestations convaincantes avec des reprises vigoureuses, un guidage précis, une suspension qui permet de virer à plat et un confort optimal.

Par conséquent, cette petite citadine présente de bonnes caractéristiques pour les déplacements en ville en promettant une autonomie qui peut aller jusqu’à 180 km et peut se recharger jusqu’à 80 km en 30 minutes. 

Une nouvelle gamme de la Renault électrique est attendue le 1er avril 2021 au nom de Renault e-tech. Le constructeur français va toutefois frapper fort avec l’arrivée de la nouvelle Spring électrique de sa filiale Dacia à un prix très attractif de 18 490€ sur un marché réputé onéreux. En outre, la Dacia annonce une autonomie WLTP un peu plus généreuse que la Twingo, de 230 km bien que la Renault et la Dacia aient des temps de recharge similaires. 

Quoi qu’il en soit ces deux modèles promettent des ballades très électriques.

- Advertisement -spot_img

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest article