Comment se passe le contrôle technique pour une voiture hybride?

controle technique voiture electrique

Comme les voitures électriques, les voitures hybrides sont en vogue et de nombreux constructeurs proposent ce type de modèle moins polluant, pratique et fiable. Cependant, ce type de voiture possède des composants spécifiques qu’il est nécessaire de contrôler pour éviter toute défaillance ou impact sur l’environnement. Lors d’un contrôle technique, le technicien réalise différentes mesures et tests sur ces composants qui ne se trouvent pas sur une voiture ordinaire. Zoom sur ce contrôle technique spécifique aux voitures hybrides.

Les contrôleurs techniques habilités à intervenir sur les voitures hybrides

Afin de pouvoir réaliser les points de contrôles sur une voiture hybride, les contrôleurs techniques doivent disposer d’une habilitation électrique spéciale avec la mention « contrôle technique voiture électrique et hybride ». Sans ce certificat, il vous sera impossible de procéder au contrôle technique de ce type de véhicule dans ce garage.

De plus, le garage doit être équipé d’un matériel spécifique, car, à l’instar du véhicule GPL, le contrôle technique nécessitera un démontage de toutes les parties amovibles pour procéder aux différents contrôles. Cette opération nécessite également plus de temps et d’expertise.

Avant de prendre rendez-vous chez un contrôleur technique, veillez bien à ce que celui-ci soit habilité à procéder à la vérification des points de contrôle de voitures hybrides.

Les points de contrôle spécifiques aux voitures hybrides

En plus des opérations de vérification standards sur les voitures essence ou diesel, les voitures hybrides doivent subir 11 points de contrôle supplémentaires. Ces points de contrôle sont :
Les points de contrôle spécifiques aux véhicules hybrides sont :

  • Coffres à batteries de traction
  • Batteries de traction
  • Orifices d’aération du coffre à batteries de traction
  • Câblages et connecteurs haute tension
  • Tresses de masse sans oublier leurs fixations
  • Continuité de masse
  • Équipements électriques et électroniques divers sur circuit haute tension
  • Dispositif antidémarrage avec le câble de charge connecté
  • Protection de la prise sur véhicule
  • Prises sur véhicule
  • Câble de charge

À savoir que parmi les 11 points de contrôle, il y en a 8 qui peuvent entraîner une contre-visite. En effet, si une défaillance est constatée, même légère, les composants électriques ou les conducteurs nécessitent une attention toute particulière. Par exemple, en cas d’oxydation des conducteurs ou de la détérioration d’une gaine qui protège le conducteur d’un choc électrique, le contrôleur pourra demander un nouveau contrôle après réparation.

En cas de mauvaise fixation d’un équipement ou d’un câble, le contrôleur pourra également demander une contre-visite.