C’est dans l’actu !

Must read

De la Chine à la Suisse en passant par l’Allemagne ou les Etats-Unis, l’actualité des autos électriques ne marque pas de pause. La preuve…

Xiaomi se lance dans l’électrique

On le connaissait jusqu’ici pour ses trottinettes électriques, ses smartphones et ses objets connectés, le constructeur chinois Xiaomi se lance dans les voitures électriques. Non  content d’avoir récemment dépassé Apple dans son secteur, le nouveau numéro 2 mondial du smartphone vient en effet d’annoncer la création, au 1er septembre, d’une filiale dédiée au développement de futurs V.E.

Xiaomi Auto est dotée d’un capital de 10 milliards de dollars, et de pas moins de 500 ingénieurs recrutés pour l’occasion. Si l’on ignore évidemment la date des premières commercialisations, on sait toutefois que le premier modèle signé Xiaomi devrait être « une berline ou un SUV ». A suivre…

Renault s’associe à Geely

De plus en plus nombreux sont les constructeurs internationaux à miser sur la Chine, espérant ainsi conquérir de solides parts de marché dans ce pays (et plus généralement sur ce continent) dont on connait les très fortes perspectives en terme de mobilité électrique. C’est ainsi que, début juillet, Renault a annoncé son association avec Geely.  L’objectif ? Utiliser le nouveau système proposé par le constructeur basé à Hangzou pour les véhicules hybrides, et développer ainsi des modèles sous la marque Renault à destination du public chinois et sud-coréen.

A terme, Renault et Geely (qui, pour mémoire, compte Volvo et Lotus parmi ses filiales) pourraient aussi concevoir ensemble des véhicules 100% électriques. Une belle opportunité pour la firme française qui voit là un moyen de relancer ses activités en Chine après la dissolution de sa co-entreprise avec Dongfeng Motor Group et une année 2020 particulièrement difficile.

La Microlino 2.0. arrive bientôt

On vous parlait récemment des principales annonces faites au salon IAA de Munich en ce début septembre. Il en est une autre qui a suscité la curiosité : 6 ans après avoir présenté son premier projet, l’entreprise suisse Micro Mobility Systems a dévoilé sa Microlino 2.0 dont la production devrait démarrer sous peu. Cette mini bi-place (classée dans la catégorie des quadricycles lourds) se place comme une future rivale de la Citroën AMI. Elle développera jusqu’à 19 kW, et ne devrait pas dépasser les 90 km/h. Disponible en 3 choix de batteries (et en 3 finitions) elle offrira une autonomie (selon les versions) de 95 à 230 km. Notons que cette mini voiture aux allures de gadget aurait déjà – selon son constructeur – cumulé près de 25 000 réservations. Quant à son prix, il devrait se fixer aux alentours de 12 500 € (pour le modèle de base).

La V.E. la plus rapide du monde est…

C’est le 24 juillet dernier, sur la piste de Saint Louis, dans le Missouri (USA) que l’événement s’est produit. En parcourant 1/4 de mile en seulement 9,08 secondes, la Tesla Model S Plaid (et ses 1020 ch) est devenue la voiture électrique de série la plus rapide du monde. 248 km/h, rien que ça !

- Advertisement -spot_img

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisement -spot_img

Latest article