C’est dans l’actu!

Deux raids 100% électriques annoncés pour bientôt, une part de marché qui s’accentue, des objectifs constructeurs qui s’intensifient… Cela s’est passé ces temps-ci !

Un éco-raid de 3000 km

Du 17 au 25 septembre 2021, « The Green Expedition Sojasun » vivra son troisième épisode.

Après une première édition sur la Route 40 d’Argentine en avril 2018, puis une deuxième de Paris au Cap Nord en février 2019, sportifs de haut-niveau, entrepreneurs, aventuriers et personnalités de tous horizons embarqueront pour un périple de 3 000 kilomètres, sur le mythique trajet de l’Aéropostale depuis le Futuroscope jusqu’au sud du Maroc, à Cap Juby précisément, la ville du « Petit Prince » de Saint-Exupéry.

La spécificité de ce rallye ? Les 30 équipes participantes seront toutes à bord de voitures et de motos électriques. Et leur parcours sera laissé entièrement libre, soumis à leur seule stratégie de rechargement !

Organisée par Atypik Travel Organisation (une agence spécialisée dans les raids d’endurance) cette belle initiative a pour objectif d’inviter les passionnés de rallyes à tester les mobilités électriques face à des conditions extrêmes.

« Connus dans l’organisation de raids motorisés, la question environnementale s’est progressivement imposée à nous. Il nous a fallu intégrer les conditions écologiques dans notre démarche. Et si aujourd’hui, la mobilisation des acteurs du marché reste encore un défi sur l’électrique, nous croyons sincèrement que « The Green Expedition Sojasun » préfigure les raids motorisés de demain », explique Bruno Ricordeau, fondateur d’Atypik Travel qui organisera aussi, du 24 au 28 novembre, l’« E-Bike Expedition 2021 », un raid de 200 km en VTT électrique dans les splendides paysages du Maroc, du désert d’Agafay jusqu’aux contreforts de l’Atlas.

Une tendance une nouvelle fois confirmée

Chaque mois, l’Avere-France s’intéresse aux immatriculations des VE et hybrides rechargeables. Publiés début juin, les derniers chiffres confirment une nouvelle fois la tendance : en mai ces véhicules ont occupé 14,4% de parts de marché (+ 2,2% par rapport à avril).

Au total, plus de 580 000 de ces modèles circulent à ce jour en France. Avec une large prime aux hybrides rechargeables puisqu’ils occupent 53% des ventes, selon Ev-Sales. Parmi eux, la couronne de champion revient à la Peugeot 3008 PHEV (1 712 exemplaires en mai). Assez loin tout de même de la VE la plus vendue : la Renault Zoé et ses 2 577 exemplaires.

Incroyable… mais vrai !

Qui aurait pu l’imaginer ? Le Cybertruck, l’engin au look hyper futuriste de Tesla, aurait déjà enregistré plus d’un million de réservations depuis l’ouverture des précommandes !

Mieux, dès l’ouverture, Tesla aurait enregistré des préservations toutes les… 2 secondes. Notons toutefois que le Cybertruck n’est encore qu’à l’état de projet. Nombre de ces réservations pourraient donc s’annuler au fil du temps. Elles promettent toutefois un très bel avenir au désormais fameux pick up électrique !

Renault accélère

Né dans le cadre du plan stratégique Renaulution, la nouvelle entité Renault Electricity monte en puissance.

L’objectif du groupe? Faire de ses usines l’unité de production la plus compétitive et la plus performante de VE en Europe, avec une production envisagée  de quelques 400 000 véhicules/an d’ici à 2025.

Pour accompagner ce projet, Renault Group prévoit la création de 700 emplois entre 2022 et la fin de 2024, dont 350 sur le site de Maubeuge et 350 répartis entre ceux de Douai et de Ruitz. Chacune de ces usines disposera bien entendu de ses spécificités.

Ainsi, Douai produira cette année la nouvelle Mégane E-Vision quand, à Maubeuge, on s’attèlera à la Kangoo E-Tech électrique. Le site de Ruitz, lui, devrait se consacrer à la fabrication de composants électroniques.