Nos articles les plus récents pour ne rien manquer des actualités dans le domaine de la mobilitéFaute d’argus, comment revendre sa voiture électrique au juste prix?

Faute d’argus, comment revendre sa voiture électrique au juste prix?

Parce qu’encore récent le marché des véhicules électriques ne bénéficie pas encore d’une cotation permettant de fixer leur prix de revente selon des critères établis et universels. Comment fixer votre tarif au juste prix si souhaitez revendre le votre? Voici quelques pistes…

revente voiture électrique

Des occasions encore assez rares

En pleine explosion ces dernières années, le marché du véhicule électrique reste néanmoins récent. Rien de plus normal donc si les reventes demeurent encore timides: en 2021, elles représentaient seulement 1% du marché de l’occasion, soit environ 60 000 V.E. Vous avez décidé de vous séparer du vôtre pour vous en offrir un plus récent? Ou plus en adéquation avec vos besoins du moment? Facile, certes. Mais encore faut-il savoir le revendre au juste prix!

Car, marché frémissant oblige, aucun argus n’existe encore qui puisse mesurer pour nous la valeur réelle de notre bolide selon des critères d’estimation communs à tous les véhicules. D’autant que la plupart de ceux utilisés pour les véhicules thermiques sont devenus, dans le cas présent, totalement hors sujet. Et ceci, pour une raison au moins: l’extrême simplicité du moteur électrique comparé à son ancêtre thermique. Moins d’usure, moins d’entretien, moins de risques de casse, son ancienneté ne peut avoir la même incidence sur son prix de revente. Surtout que la grande majorité des transactions concerne forcément des voitures récentes: 90% d’entre elles ont moins de 5 ans.

revente voiture électrique

La batterie, au cœur de la question de la revente des voitures électriques

Reste le kilométrage, pensez-vous? Pas vraiment. Lui non plus (et pour les mêmes raisons que celles énoncées précédemment) ne dira pas grand chose sur l’usure réelle de la voiture. Un élément comptera bien davantage. Il sera même l’élément clé lors d’un rachat: l’état de la batterie. Et pour cause: elle représente environ 40% du prix d’une voiture électrique, et peut donc -si elle est en fin de vie- provoquer un surcoût très conséquent pour son futur propriétaire. Sauf qu’il est encore difficile d’estimer aujourd’hui l’état réel de la dite batterie et la durée de vie qu’il lui reste.

Que doit-on vérifier avant de revendre sa voiture électrique?

Comme vous l’avez été au moment de l’achat de votre voiture, votre futur acheteur sera forcément vigilant sur la question de la batterie, son autonomie, sa capacité de recharge. Normal: une batterie défaillante qu’il faudra changer rapidement (ou même à moyen terme) c’est la mauvaise affaire assurée pour lui ou pour elle! A ceci près tout de même que certains modèles peuvent être réparés. Voire échangés si la voiture est encore sous garantie. Bref, comment connaître l’état de votre batterie? En vous adressant à un professionnel.

revente voiture électrique

Problème: il en existe encore peu qui puissent mesurer celui-ci de façon certaine, quasi scientifique. Si vous n’en trouvez pas, ne reste plus alors qu’à mettre en avant le fruit de vos observations quotidiennes, c’est-à-dire à l’usage. L’autonomie du véhicule a-t-il beaucoup diminué? Le temps de recharge a-t-il changé depuis que vous l’avez acquis? Répondez à ces questions de façon la plus honnête, surtout. Car, faute d’argus et de mesures efficientes et universelles à ce jour, un facteur va forcément primer: la relation de confiance qui s’établira entre vous et votre éventuel client. 

Rassurez vos potentiels acheteurs

Mais, bien entendu, vérifier la seule batterie ne suffit pas. D’autres éléments aussi doivent être observés. Ils demeurent, cette fois, les mêmes que sur une voiture thermique. Par exemple, pensez à vérifier que la date du contrôle technique n’est ni dépassée ni trop proche de la vente. Un contrôle technique récemment effectué, et ce sera un argument supplémentaire pour séduire et convaincre votre acheteur. Certes, il n’est pas obligatoire mais ce dernier y verra un gage de confiance sur l’état du véhicule. De même, un carnet d’entretien à jour ne pourra que rassurer, même si, là encore, il n’y a aucune obligation. Ces vérifications faites, il ne vous restera plus qu’à fixer votre prix. Et à poster une annonce sur les sites spécialisés. Ou à vous adresser à un concessionnaire. 

Les + récents

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à la normale

Dans le cadre des Assises du financement des transports...

Les professionnels du tourisme face aux défis de la transition écologique

Nouvelles mobilités, transition environnementale, attentes de clients de plus...

Sogaris: Ou quand la logistique urbaine réinvente nos villes…

Elle fait partie des géants du secteur, Sogaris dispose...

5 innovations pour amener la transition écologique à la maison

Pas un mois ne passe sans que naissent de...

Le fabricant de meubles Gautier s’implique dans le marché de la seconde main

Fortement engagé dans l’éco-responsabilité, depuis l’achat de ses bois...

Transition énergétique: Quelles aides pour les entreprises?

Dans la grande majorité des cas, pour les entreprises,...

CES Las Vegas 2023: Cap sur le durable!

Le CES Las Vegas vient de fermer ses portes...

Quand les territoires doivent se réinventer…

Face aux enjeux climatiques et au nouveau modèle économique...

RATP: Jean Castex s’engage vers un retour rapide à...

Dans le cadre des Assises du financement des transports qui se sont déroulées ce 23 janvier, Jean Castex a rappelé les principaux points de...

Prime covoiturage: 100 euros pour les primo-covoitureurs

Afin de réduire enfin l’autosolisme, le gouvernement vient de lever le voile sur son Plan «Covoiturage du quotidien». Un bonus de 100 euros sera...

Et si, face à la crise énergétique, la voiture...

Pour faire baisser nos factures d’électricité, une solution existe. Certes encore peu courantes en Europe, les technologies V2G, V2L et autre V2H pourraient bien...